• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

AS Cherbourg: une nouvelle relégation en perspective ?

Gérard Gohel, président de l'AS Cherbourg, avait lancé en juin dernier un appel aux dons pour maintenir le club en CFA
Gérard Gohel, président de l'AS Cherbourg, avait lancé en juin dernier un appel aux dons pour maintenir le club en CFA

Relégué à l'issue de la dernière saison en CFA 2 pour des raisons, le club du Nord-Cotentin a ensuite été rétrogradé en division d'honneur (DH) pour des raisons financières. La descente pourrait ne pas être encore terminée...

Par CM

Depuis la fin de la saison 2013-2014, l'AS Cherbourg n'en finit pas de descendre. Relégué à l'issue de la saison en CFA 2 pour des raisons sportives, le club du Nord-Cotentin avait pu espérer un temps se maintenir en CFA, profitant de la relégation de Vannes pour raison financière. Mais les finances de l'AS Cherbourg n'étaient pas non plus brillantes: au mois de juin, le président Gérard Gohel, avait lancé un appel aux dons pour combler un trou de 120 000 euros. En vain. Le 1er juillet, les comptes du club étaient retoqués par la Direction nationale du contrôle de gestion de la ligue (le gendarme financier de la LFP): l'AS Cherbourg descendait d'une division supplémentaire, passant donc de CFA à DH (division d'honneur). Et la dégringolade pourrait continuer.

Le club Cherbourgeois évolue désormais en championnat régional, un championnat doté lui aussi d'une instance de contrôle financier (la CRCG). Or celle-ci considère que l'état des comptes du club nécessite une nouvelle relégation, en DSR (Division Supérieure Régionale, la 7e division). La CRCG s'ppuie sur un point de règlement qui stipule que tout nouvel accédant doit présenter des comptes positifs. L'AS Cherbourg, ne se considérant pas comme un "accédant" (un club ayant accédé à une division supérieure), elle a fait appel. Son dossier doit être examiné ce mercredi par la DNCG qui tranchera sur le sort du club du Nord-Cotentin. 

Sur le même sujet

Interview d'un agriculteur converti au bio grâce à Danone

Les + Lus