• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

JEM 2014 : un parfum de soupçon sur l'épreuve d'endurance

L'épreuve d'endurance des JEM 2014, le vendredi 28 août 2014 près du Mont-Saint-Michel / © Erick Haas, France 3 Basse-Normandie
L'épreuve d'endurance des JEM 2014, le vendredi 28 août 2014 près du Mont-Saint-Michel / © Erick Haas, France 3 Basse-Normandie

Dans le milieu de l'endurance, on est sceptique sur les performances des chevaux qui dominent la discipline. Les rumeurs de dopage et de corruption planent sur les compétitions. 

Par LQ

"Aujourd'hui, on ne peut plus rivaliser en compétition, parce que nous n'avons pas ce petit quelque chose en plus", se désolent un couple d'éleveurs bretons. "Ce petit truc en plus, c'est ce qu'on ne sait pas". 
Le mot de dopage n'est pas lâché, mais la suspicion vise les riches pays du Golfe. Comment expliquer que les pur-sangs arabes tiennent aussi bien sur de longues distances à des vitesses moyennes au dessus du lot ?  

L'endurance concentre les affaires de dopage

Comme le rappelait en 2013 le site chevalmag.com, les affaires de dopage dans le monde de l'équitation concernent en premier lieu l'endurance.   
Ainsi, en 2012, le tribunal de la FEI avait rendu 18 verdicts de dopage concernant 16 chevaux. L'endurance arrivait largement en tête avec 12 cas contre 4 en jumping, 1 en attelage et 1 en complet. "La prééminence de l'endurance est d'autant plus forte que deux tiers des cas de dopage concernent cette discipline alors qu'elle ne représente que le quart des évènements sportifs organisés par la FEI (324 sur un total de 1267)", insiste chevalmag.
Ces cas de dopage des chevaux se concentraient aussi fortement sur une zone géographique, le Moyen-Orient avec 8 cas aux Émirats arabes unis et 3 en Arabie saoudite. 

Soupçons de conflits d'intérêts à la FEI

En 2012 et 2013, plusieurs fédérations, dont la Fédération Française d'Equitation, ont demandé à la Fédération internationale (FEI) d'agir. Ainsi, la fédération belge écrivait à la FEI : "Durant la saison hivernale 2011-2012 réalisée au Qatar, à Bahreïn et aux Emirats arabes unis, en compétition sur des concours d'endurance internationaux, le nombre de chevaux morts d'épuisement ou euthanasiés à la suite de fractures spontanées a atteint des proportions inimaginables." Ces demandes n'ont pas amélioré la situation. 
En 2013, comme l'expliquait à l'époque lemonde.fr, c'est la fédération suisse qui a ensuite demandé les rapports vétérinaires qui doivent en principe être faits en cas d'accident ou de mort d'un cheval. mais sans succès. A l'époque, les vétérinaires évoquaient des cocktails explosifs "Injections de vodka en intraveineuse avec du sarapin [un antalgique] et du venin de vipère ou de crapaud". Mais cette demande de la fédération suissse est restée lettre morte.

Comment expliquer cette inertie de la FEI ? "La FEI est dirigée depuis 2006 par la princesse Haya Bint Al-Hussein, épouse de l'émir de Dubaï, Mohammed Ben Rashid Al-Maktoum, déjà éclaboussé en avril par le contrôle positif d'une vingtaine de chevaux de son écurie de course, Godolphin. Propriétaire de plus de 700 chevaux d'endurance, le cheikh a lui-même été sacré champion du monde de la discipline en 2012", rappelle lemonde.fr.

"Ne pas se laisser manger par quelques cavaliers qui essayent de tricher"

Chacun espère qu'aucun scandale ne viendra éclabousser les Jeux Equestres Mondiaux en Normandie. 
Du côté de l'équipe de France d'endurance, on préfère se concentrer sur la compétition de ces JEM 2014, et de faire une belle prestation à domicile.
"90 % des nations pratiquent notre sport de manière propre et avec le respect du cheval. Il ne faut pas se laisser manger par quelques cavaliers qui essayent de tricher", estime Jean-Philippe Frances, un des cavaliers tricolores. 

Le reportage de Pierre-Marie Puaud, Cyril Duponchel, Joël Hamard, et Mathieu Bellinghen (ITW Claire Gueguen, éleveuse dans le Finistère; Olivier Danion, éleveur à Bannalec (Finistère), Jean-Philippe Frances, cavalier de l'équipe de France)
JEM 2014 : parfum de soupçon sur l'épreuve d'endurance


Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus