• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

JEM 2014 : le cheval de Maxime Livio (Concours Complet) contrôlé positif - Mise à Jour

Qalao des Mers sous la selle de Maxime Livio lors du 4* du Haras du Pin pour les Jeux Equestres mondiaux
Qalao des Mers sous la selle de Maxime Livio lors du 4* du Haras du Pin pour les Jeux Equestres mondiaux

Qalao des Mers, cheval de Maxime Livio a été contrôlé positif lors des Jeux Equestres Mondiaux. La question de la disqualification de l'Equipe de France se pose.

Par Frederique-Marie Lamouret avec AFP

Coup dur : un communiqué de la Fédération Equestre Internationale annonce vendredi que Qalao des Mers, a été contrôlé positif. Le contrôle anti-dopage mené sur le cheval que montait Maxime Livio en Concours Complet en fin de semaine dernière a montré la présence d'acépromazine. Cette substance est utilisée comme précontention chimique en médecine vétérinaire. Le contrôle a été effectué avant la première des 3 épreuves, celle du dressage du 29 Août dernier. Le produit aurait donc pu être utilisé pour calmer le cheval avant l’épreuve.

Qalao des Mers et Maxime Livio avaient terminé à la 5ème place en individuel et contribué à la 4ème place de la France.  Le cavalier pourrait se voir suspendu de façon temporaire, et perdre sa place au classement.
Plus grave, la question de la disqualification de l'ensemble de l'équipe est d'ailleurs à cette heure posée. Et au déeààla qualification de la France pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016 que leur ouvrait cette performance.

Ce dossier se réglera sur le tapis vert. Les instances "adhoc" de la fédération internationale se réuniront et statueront à l'issue des jeux équestres.

Mise à jour

Samedi 6 septembre, à Caen, le président de la Fédération française d'équitation, Serge Lecomte,  a réagi en souhaitant "trouver la faille" par laquelle la substance prohibée a été administrée au cheval de Maxime Livio. après que l'échantillon
"Il y a l'équipe technique de la fédération, l'entraîneur national de la discipline, nos vétérinaires. Tout ça est très surveillé. Du côté de Maxime Livio, il y a ses proches, son groom. Il faut trouver la faille dans ce système. Le produit n'a pas été inventé. Il a été décelé. Il faut trouver une réponse", a expliqué M. Lecomte.
"Le cavalier (également 5e en individuel) est aussi dans la surprise. Il ne comprend pas les choses. Il n'est pas seul autour du cheval, il y a beaucoup de monde",a souligné le président fédéral.

Que va-t'il se passer à présent ?
Si l'échantillon B confirme la première analyse, le Tribunal de la Fédération équestre internationale (FEI) peut disqualifier le cavalier et l'équipe, qui avait décroché son billet pour les JO de Rio grâce à cette 4e place.
"On n'est pas dans un caractère de dopage mais dans l'utilisation d'une médication règlementée, qui doit être accompagnée, encadrée, et qui ne doit pas être utilisée lorsqu'il y a des compétitions. Le dopage est fait pour donner de l'énergie, ce médicament-là (acépromazine) est un tranquillisant", a rappelé Serge Lecomte.
"Si le caractère positif est confirmé, la fédération ne prendra pas directement les sanctions. C'est l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) qui prendra le dossier en main et qui en assumera la décision finale, qu'on appliquera sans discuter", a conclu M. Lecomte.

De nombreux contrôles anti-dopage pendant les jeux

137 chevaux ont été contrôlés durant la première semaine des Jeux. 2 se sont révélés positifs :

  • Qalao des Mers (CCE – France)
  • Tra Flama (endurance – Afrique du Sud)

Détail des contrôles par discipline :

  •     49 chevaux en Endurance -discipline sous haute surveillance - 28% des participants
  •     24 en CCE - 26% des participants
  •     22 en Dressage - 22% des participants
  •     21 en Reining - 26% des participants
  •     21 en Para-Dressage - 21% des participants

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus