Cet article date de plus de 6 ans

Speed-dating pour le circuit court au Cargö à Caen

Ce lundi avait lieu la seconde édition des Rencontres Circuits courts au Cargö à Caen, l'occasion pour les producteurs locaux de se faire connaître auprès des restaurateurs et commerçants dans une région où ce mode de distribution est encore peu développé.
Producteurs locaux et professionnels se sont rencontrés ce lundi au Cargö à Caen lors de la 2e édition des circuits courts
Producteurs locaux et professionnels se sont rencontrés ce lundi au Cargö à Caen lors de la 2e édition des circuits courts
"Le circuit court permet aux producteurs de vendre à un meilleur prix en évitant de vendre aux intermédiaires. Pour le restaurateur, fionalement on peut acheter quasimment au même prix un produit de qualité plutôt qu'un produit qui passerait par Rungis ou d'autres centrales d'achat et le consommateur a sur la table des produits qui n'ont fait que 15 km, donc qui ont un bilan carbone raisonnable". Pierre Lefebvre est restaurateur à Caen. Le circuit court il connait et semble convaincu.

Et pourtant, ce mode de distribution est encore peu développé en Basse-Normandie. Seuls 9% des producteurs optent pour cette pratique contre 14% à l'échelle nationale. D'où l'idée de réunir autour d'une table producteurs locaux et professionnels de l'alimentation, restaurateurs ou commerçants, sous la forme d'un speed-dating. La seconde édition des Rencontres Circuits courts avaient lieu ce lundi au Cargö, à Caen. L'une de nos équipes a suivi Lucile Bernouis, productrice de fromage de chèvre installée au Mesnil-Germain, dans le Calvados. 

Reportage de Pauline Latrouitte et Patrick Mertz
Intervenants:
- Lucile Bernouis, paysanne à "la ferme d'Esmeralda"
- Pierre Lefebvre, restaurateur "L'accolade" à Caen

durée de la vidéo: 01 min 50
Speed-dating pour le circuit court au Cargö à Caen

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture consommation