Quotas européens: les pêcheurs scandalisés

Les préconisations des taux admissibles de capture pour l'année 2015 sont en forte baisse pour de nombreuses espèces. Les pêcheurs envisagent la désobéissance civile pour protester contre les nouveaux quotas de pêche de la commission européenne. 

Par Aurélie Misery

Aiglefin, cabillaud, sole...pour ces espèces, les propositions de la commission européenne en matière de quotas de pêche, sont en chute libre. Une exemple: de 40% à  60% en moins se retrouveront dans les filets des pêcheurs normands. 

L'ifremer qui a participé à l'évaluation scientifique pour l'union européenne justifie ce choix. Pour Joël Vigneau, responsable du laboratoire des ressources halieutiques au sein de l'organisme:

" On a une trajectoire de biomasse, de volume annuel de poisson dans la mer qui va en descendant. Pour nous, les trois prochaines années vont être mauvaises"

Les professionnels ne comprennent pas ces préconisations révélées le 28 octobre dernier par l'institution européenne. Daniel Lefèvre, président du Comité Régional des Pêches s'indigne:

"Il y aura encore du poisson mais il n'y aura plus de pêcheurs à la sortie"  

En réalité, rien n'est fait encore. Les ministres européens de la pêche doivent discuter de ces normes le 15 et 16 décembre prochain.



Les pêcheurs scandalisés par les nouveaux quotas de l'UE

-Joël Vigneau: responsable laboratoire ressources halieutiques
-David Leroy:  patron du Marie-Catherine
-Daniel Lefèvre: président du Comité Régional des Pêches

Sur le même sujet

Les + Lus