Cet article date de plus de 6 ans

Le Havre : procès des propriétaires du chien agressif

Le procès des deux hommes propriétaires du chien qui avait mordu quatre enfants au Havre a commencé ce lundi (10 novembre). Ils encourent entre 3 et 5 ans de prison.
Devant la barre, le maître de l'American Staff qui a attaqué quatre enfants au Havre en octobre dernier. A ses côtés le propriétaire légal d'après la puce habitant la région parisienne.

Leur chien avait agressé trois enfants en octobre dernier. Les quatre victimes avaient été hospitalisées. La plus blessée d’entre elles avait mordu à 27 reprises et a du recevoir près de 80 points de suture. Son visage était indemne et aucune artère n’a été sectionnée, mais elle était grièvement blessée à un biceps et à un mollet.

A l'issue de l'audience, le procureur de la République du Havre a requis une peine de trois mois de prison, 400 € d’amende et l’interdiction de posséder un chien de catégories 1 et 2 pendant cinq ans contre le premier propriétaire du chien
Contre le second, il a réclamé une peine plus sévère, de six mois d’emprisonnement, 600 €, de même qu’une interdiction, pendant cinq ans, de posséder un chien de catégories 1 et 2. Le tribunal correctionnel a mis sa décision en délibéré. Elle devrait être rendue le 26 novembre.

VIDEO : voir le reportage d'Anne-Laure Meyrignac et Patrice Cornily avec les interviews de : 
Le Havre : procès des propriétaires du chien agressif

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice