30e campagne des Restos du Coeur: plus de demande, moins de dons

L'hiver dernier, les Restos du Coeur ont aidé 20 000 personnes en Basse-Normandie
L'hiver dernier, les Restos du Coeur ont aidé 20 000 personnes en Basse-Normandie

L'association caritative créée par Coluche lance ce lundi sa 30e campagne hivernale. L'an dernier, elle a battu un triste record: plus d'un million de bénéficiaires, dont 20 000 en Basse-Normandie. Parallèlement, les dons stagnent voire diminuent.

Par CM

La 30e campagne des Restos du Coeur est lancée ce lundi 24 novembre. L'association lancée par Coluche est malheureusement toujours autant indispensable, voire plus au fil des années. En 2013, elle a battu un triste record: la barre du million de bénéficiaire a été dépassée et 130 millions de repas ont été distribués dans les 2090 centres répartis sur toute la France, des centres qui vont ouvrir quotidiennement ou plusieurs fois par semaines jusqu'au mois de mars prochain.

En Basse-Normandie, les Restos ont aidé 20 000 personnes l'hiver dernier et distribué 1,5 millions de repas. Dans la région, les personnes âgées constituent une part non négligeable des bénéficiaires: plus de 50% dans le Calvados et près d'un tiers dans la Manche.

Restos du coeur: les chiffres en Basse-Normandie


Si la campagne d'hiver est officiellement lancée ce lundi, les inscriptions ont déjà débuté ces deux dernières semaines. La rédaction de France 3 Basse-Normandie a déjà consacré deux reportages à ces inscriptions, dans l'Orne et dans le Calvados. A chaque fois le même constat: la demande est en augmentation. A Deauville, déjà l'an dernier, le nombre de bénéficiaires avait bondi de 21%.

"Nous n'avons pas terminé nos inscriptions mais nous sommes très sensibilisés par le nombre de personnes qui ont appelés depuis un mois, les personnes qui se sont déjà inscrites", a expliqué ce lundi midi sur notre antenne  Martine Leprévost, présidente des Restos du Coeur dans le Calvados, "Ce qui nous alerte également, c'est que nous avons eu une présence beaucoup plus régulière des personnes qui nous ont demandé de l'aide durant la période estivale".

Martine Prévost, pdte des Restos du Coeur 14

Parallèlement à cette augmentation de la demande, l'association est confrontée à une stagnation voire une baisse des dons. "Les dons financiers stagnent, non pas le nombre de donateurs  mais chacun donne en fonction de ses moyens (...) Les dons au niveau des denrées alimentaires, nous en avons peut-être un petit peu moins qu'à un moment car les grandes surfaces trouvent d'autres moyens d'écouler les denrées qui sont à la limite de la péremption, c'est autant de moins que les associations peuvent avoir", a déploré Martine Leprévost. 

Cette année, le cheval de bataille de l'association, c'est d'élargir les exonérations fiscales de la loi "Coluche" à tous les dons agricoles. L'an dernier, une telle mesure avait été appliquée aux producteurs laitiers ce qui avait permis aux associations de collecter deux millions de litres de lait (dont 850 000 pour les Restos du Coeur). Invité des "4 Vérités" sur France 2 ce lundi matin, le président des Restos du Coeur, Olivier Berthe a demandé au gouvernement d'agir dans ce sens, expliquant que la situation financière de l'association était "très compliquée" et que "dans un an, un an et demi, nous ne serons plus en mesure d'acheter les repas supplémentaires que nous devons acheter aujourd'hui".



Comment aider les Restos ?

Avec un don de 30 euros, vous offrez quotidiennement un panier-repas pendant un mois à un bénéficiaire. Grâce à la loi Coluche, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts.
Exemple : si vous donnez 100 euros, vous pourrez en déduire 75% de vos impôts, il ne vous en coûtera donc que 25 euros.

Pour faire un don en ligne cliquez ici
Le service donateurs des Restos du Coeur
relations.donateurs@restosducoeur.org
Tél. : 01 53 32 23 27
Les Restaurants du Cœur
8 rue d’Athènes
75009 PARIS








A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus