Coutances (50): un stage de citoyenneté pour les hommes violents

Le gouvernement a fait des violences à l'égard des femmes une cause nationale
Le gouvernement a fait des violences à l'égard des femmes une cause nationale

La Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes peut être l'occasion d'écouter parler les hommes.
A Coutances, dans la Manche, un stage de citoyenneté d'une journée permet aux hommes violents non récidivistes de prendre conscience de leur problème de comportement.
 

Par Sabine Daniel

En France, une femme décède tous les deux jours sous les coups de son conjoint.

"Il faut systématiser le dépôt de plainte par les victimes afin d'éviter l'impunité des auteurs" Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, a rappelé dans un entretien public au journal, Le Parisien, qu'il souhaitait " apporter une réponse pénale et sociale à ces violences inacceptables".
Afin d'aider les femmes même en l'absence de plainte, une convention entre les ministéres de l'Intérieur,  de la Justice, des Droits des femmes et des Affaires Sociales a été signée, ce matin. Les déclinaisons départementales devraient intervenir avant la fin de l'année.

"Porter plainte , c'est un préalable pour mettre fin au calvaire" a conclu Le ministre de l'Intérieur. 
Chaque année, plus de 216.000 femmes sont victimes de violences commises par leur partenaire, selon des chiffres du gouvernement. Parmi ces victimes, seules 16% déposent plainte. En outre, 86.000 femmes rapportent avoir été victimes de viol ou de tentative de viol et seulement 10% d'entre elles déposent plainte, selon le ministère desAffaires sociales et des Droits des femmes. 

A Coutances, des hommes violents parlent

Depuis 2 ans, à Coutances, dans la Manche, les hommes violents à l'égard de leurs compagnes ont la possibilité de parler de leur problème de comportement. Ils n'ont pas commis d'actes graves mais ont ,pour la première fois, donné des coups. Leurs compagnes ont portés plainte et le procureur a choisi de leur accorder une deuxième chance en échange de la reconnaissance de leurs méfaits. Le stage de citoyenneté d'une journée a surtout vocation à faire prendre conscience aux hommes violents que leur comportement ne sera plus toléré par le justice et à tenter d'enrayer de possibles récidives.

Reportage de Sylvain Rouil et Claude Leloche
Intervenants :
Alban Onillon, Chef de service à l'Association d'aide aux victimes et de médiation pénale
Renaud Gaudeul, Procureur de la République de Coutances

A Coutances, des hommes violents parlent
Ce midi, Véronique Thomas, déléguée aux droits des femmes et à l'égalité est venue discuter sur notre antenne des violences faites aux femmesElle était interrogée par Erwan De Miniac

Véronique Thomas, déléguée aux droits des femmes et à l'égalité

Pour info : http://www.francetv.fr/temoignages/violences-conjugales/






Sur le même sujet

Les + Lus