• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : les salariés de l'usine AkzoNobel contestent leurs licenciements aux Prud'hommes

© Jérôme Bègue
© Jérôme Bègue

L'usine de Saint-Pierre-lès-Elbeuf doit être fermée par le groupe néerlandais AkzoNobel. Cinquante-quatre emplois sont supprimés. Les syndicats contestent le motif de la direction avancé pour la fermeture

Par Sylvie Callier



Le tribunal des prud'hommes de Rouen a examiné ce vendredi matin la demande des salariés licenciés. Ils estiment que le plan social n'est pas justifié par la situation économique du groupe hollandais.

La direction de l'usine AkzoNobel de St Pierre lès Elbeuf avait expliqué que l'interdiction du bisphénol A (substance chimique qui recouvre l'intérieur des boites de conserve et canettes) ne laissait pas le choix. L'usine était spécialisée dans ce revêtement.

Les syndicats estimaient, eux,  que l'usine haut-normande pouvait être adaptée à cette nouvelle législation.

Interview de Daniel Nicolas, délégué CFE-CGC et Maitre David Verdier, avocat des anciens salariés
(par Félix Bollez et Jérôme Bègue)

AkzoNobel : interviews



Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus