Cet article date de plus de 6 ans

Rouen : source Gaalor, la galère des riverains

Après un début d'effondrement constaté dans la cave de l’immeuble situé au numéro 18, et la visite d'un expert, la mairie a pris un arrêté de péril imminent jeudi 12 février, entraînant l’évacuation du bâtiment.
Ce commerce de Rouen est fermé depuis le 12 février pour risque d'effondrement lié à la source Gaalor
Ce commerce de Rouen est fermé depuis le 12 février pour risque d'effondrement lié à la source Gaalor © Jean-Paul Lussault
Les 5 occupants de 3 logements ont donc été obligés de quitter les lieux, tout comme le commerce situé au rez-de-chaussée, désormais totalement interdit d'accès. L’épicerie fine "Le potager de Sophie", ouverte il y a 2 ans, a dû baisser le rideau. Sa propriétaire est complètement désemparée.

Depuis août 2012, plusieurs bâtiments de la rue Verte, dont le célèbre Hôtel de Dieppe, dans la portion située sous la gare de Rouen rive-droite, ont été fragilisés et ébranlés par des fissures. A l'origine, des mouvements de terrain déclenchés par les travaux de fondation d'un immeuble en construction. L'ancienne source souterraine Gaalor a été accidentellement bouchée par du béton.

Plus de deux ans après les faits, les diverses expertises sont toujours en cours. 

VIDEO : reportage de Jean-Paul Lussault et Laurent Lagneau, avec les interviews de :
durée de la vidéo: 01 min 59
Les conséquences du Gaalor

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers urbanisme