Travail et handicap : l’Esat de Bacqueville-en-Caux se lance dans la moutarde

Nouvelle activité à l’établissement de services d'aide par le travail (Esat). Il vient d’ouvrir un atelier de fabrication de moutarde. 


Elle est confectionnée à partir de farine d’origine allemande ou canadienne, mais les autres ingrédients, eux, sont bien normands ; en revanche, impossible d'en connaître la recette.
La moutarde, plutôt destinée à la restauration, est réalisée en sous-traitance pour un fabricant normand de condiments et d'assaisonnements.

Ouvert en 2001, l’Esat accueille une centaine personnes reconnues travailleurs handicapés, qui participent aux différentes activités proposées par le site, comme la vente de produits artisanaux, pressing ou encore l'entretien et la création d’espaces verts.

VIDEO : Reportage de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau avec les interviews de :

  • Mireille Lebrand-Demaret, éducatrice à l'ESAT de Bacqueville en Caux
  • Grégory Breard, employé de l'ESAT

durée de la vidéo : 00h01mn47s
©INA