Cet article date de plus de 6 ans

Jeannette devrait reprendre sa production en septembre 2015 avec plein de projets en tête

Il reste cependant bien des difficultés à surmonter. D'abord, Jeannette cherche toujours un local dans un rayon de 20 Km autour de Caen et puis il  manque encore des sous : un financement participatif sera lancé dans quelques temps sur internet. Sinon, côté bonnes idées : c'est de l'or !
Jeannette va bénéficier des idées délice de ce chef pâtisser MOF, Philippe Parc, qui a plein d'envies de nouvelles formes et de recettes atypique pour la madeleine normande.
Jeannette va bénéficier des idées délice de ce chef pâtisser MOF, Philippe Parc, qui a plein d'envies de nouvelles formes et de recettes atypique pour la madeleine normande. © @F3BN
C'était aujourd'hui un grand jour de communication pour les futurs ex-Jeannette et le repreneur Georges Viana. 
Devant les journalistes curieux de découvrir enfin avec quelle recette on préparait la renaissance de Jeannette,

Georges Viana était entouré du navigateur de la Manche Marc Lepesqueux et d'un chef pas forcément très connu du grand public mais grand spécialiste de la pâtisserie haut de Gamme, Philippe Parc. Ce dernier a plusieurs titres : Meilleur ouvrier de France, champion du monde seul et par équipe et quarante ans d'expérience, ce qui fera toujours la différence. 
Avec eux également, un spécialiste des biscuits dans la région : Gérard Lebaudy de la biscuiterie de l'Abbaye. 
Tous ont été touchés par le combat de ces femmes et de ces hommes qui ont tout fait pour sauver leur travail, leur savoir-faire, leur emploi, le nom Jeannette. Et tous ont promis de les aider, gratuitement.

Le chef pâtissier Philippe Parc qui est à  la tête aujourd'hui d'une entreprise de conseil en pâtisserie et formation les accompagnera gracieusement pendant les premiers mois. 
Car Jeannette veut faire du Jeannette mais trouver une vraie identité pour ses madeleines et donner au petit gâteau une place de noblesse comme celle que le macaron a pu trouver.

Pas de madeleine Jeannette en vente avant septembre 2015 


Ainsi le chef pâtissier travaille déjà  sur une  nouvelle forme de madeleine et des recettes originales. On parle, par exemple, d'une madeleine rose pour la Saint-Valentin !
On imagine des boutiques à Caen et à Honfleur.
Début septembre, Geroge Vianna espère embaucher 14 salariés : des anciens et un commercial. 

Mais il manque encore un peu de sous. Après le succès de la première campagne de financement participatif et ses 102 800 euros collectés sur internet , un autre crowfounding sera lancé le 4 mars, c'est à dire mercredi prochain.  Un financement participatif qui espère t-on chez Jeannette atteindra les 300 000 euros manquant sur www.bulbintown.com

► voir le premier projet de crowfounding (terminé)
► voir le projet crowfounding en cours de Jeannette


Le reportage d'Hélène Jacques et Jean-Michel Guillaud : 

Jeannette devrait reprendre sa production en septembre 2015 avec plein de projets en tête

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biscuiterie jeannette économie entreprises