Pédrito, le français roi du polo

Dans le tout petit monde du polo français, Pierre-Henri N'Goumou fait bande à part. Ce jeune homme de 27 ans caracole en tête du classement des 15 joueurs professionnels tricolores, mais il est aussi éleveur.  

Il y a deux ans Pierre-Henri N'goumou a acheté un haras à l'abandon à Courtonne-la-Meurdrac dans le Calvados pour y dresser des chevaux de polo, des pure-sang de réforme qui n'ont pas donné toute satisfaction en course. Son but: développer le polo en France et surtout démocratiser ce sport pratiqué par les célébrités et les têtes couronnées. Un sport ultra sélect qui coûte très cher, notamment parce qu'il nécessite beaucoup de chevaux, au minimum 16 par équipe.

Un sport né sur les steppes d'Asie centrale

Pourtant le polo est  et l'un des sports d'équipes les plus anciens. Tamerlan, le chef de guerre turco-mongol ordonnait à ses meilleurs cavaliers de jouer au polo avec la tête de leur ennemi. 
Mais aujourd'hui il n'y a vraiment qu'en Argentine qu'il est à la portée de tous. Là-bas dans la pampa, les enfants apprennent à jouer au polo dans les estancias, les grandes exploitations agricoles. Il n'est donc pas étonnant que les meilleurs joueurs viennent de ce pays.
La France ne sera jamais l'Argentine mais le développement du paddock-polo qui se joue à trois, du  polo-indoor ou du poney-polo devrait faire émerger dans quelques années de nouveaux joueurs. Le polo pourrait ainsi se démocratiser à l'instar de ce qui s'est passé pour le tennis ou le golf.

Le polo dans le sang

C'est ce que souhaite Pierre-Henri N'Goumou, le seul joueur français professionnel qui est également chef d'entreprise. Son ambition est de mettre en place dans son haras des stages pour les enfants. La route est encore longue et le petit monde du polo ( 2500 licenciés en France) n'est sans doute pas encore prêt pour le changement, mais l'énergie de Pierre-Henri N'Goumou  pourrait bien faire bouger progressivement les lignes. Le polo est un sport de guerrier et Pierre-Henri N'Goumou a l'âme d'un chef.

Lors des derniers jeux équestres mondiaux, le polo était en démonstration à Deauville. Pierre-Henri N'Goumou  nous a expliqué les règles.

Reportage à Courtonne-la-Meurdrac (14) et au polo club de la Moinerie à Saint-Arnoult (78) d'Emilie Flahaut, Jacques Vetter, Jose Raharison, Fabrice Lefeuvre

Intervenants: Pierre-Henri N'Goumou, joueur de polo professionnel - Bertrand Couturié, capitaine équipe Tekila