Rouen : une promenade en hommage à Patrice Quéréel, dans les rues de la ville

Les amis de Patrice Quéréel, le trublion rouennais, disparu il y a 3 semaines, lui ont rendu hommage, ce samedi après-midi. 

Ceux qui aimaient Patrice Quéréel et qui "ont partagé avec lui des combats pour défendre des valeurs dans cette ville et pour qu'il y ait plus de couleurs dans Rouen" se sont rassemblés ce samedi 14 mars, après-midi, dans les rues de Rouen. 

Avec Pat, on avait un bon défenseur de la poésie dans la ville"




Ses compagnons de route ont tenu à se remémorer les épisodes vécus avec cet agitateur d'idées, au fil de leur balade, à travers les places et les rues de la vieille ville. S'arrêtant deci-delà, ils ont évoqué sa mémoire, son action, ses idées, lu des passages de ses livres. 

Cet ancien professeur de Français avait commencé à occuper la scène publique à la fin des années 1980. Son premier combat : sauver la piscine Gambetta de Rouen, construite entre 1933 et 1935. Il en avait fait un livre. Finalement elle sera détruite en 1991.
A partir de cette époque, Patrice Quéréel occupera sans discontinuer la scène médiatique avec ses extravagances, comme ce duel à l’épée au cimetière monumental… ou son "Rouen érotique"...
Au-delà de l’art de la provocation, Patrice Quéréel était un expert de la vie et de l’œuvre de Marcel Duchamp dont il avait fait son père spirituel.

VIDEO : le reportage de Stéphane Gérain et  avec les interviews de : 
  • Philippe Vue, ami de Patrice Quéréel
  • Pierre Olingue, photographe et ami de Patrice Quéréel
  • Corinne Bouteleux, amie de Patrice Quéréel