Gégé de Koh Lanta, condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agression sexuelle

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Le tribunal correctionnel d’Evreux a condamné, ce vendredi 20 mars, Gérard Icardi, surnommé "Gégé" dans l’émission de téléréalité  "Koh Lanta ". Plusieurs jeunes femmes l’accusaient d’agressions sexuelles. 

Par Didier Meunier

L'ancien candidat de Koh Lanta

Gérard Icardi était accusé par d’anciennes stagiaires de l'Arche féline, de gestes et propos déplacés, en janvier 2011. Les jeunes filles avaient effectué un stage dans cette structure qui accueille un élevage de chats, à Vascoeuill, dans l’Eure. Une structure gérée par Gérard Icardi.

La condamnation 

Le tribunal correctionnel d’Évreux (Eure) le condamne donc, ce vendredi 20 mars, pour l’agression sexuelle sur ces jeunes femmes : 
2 ans de prison avec sursis avec une mise à l’épreuve de 2 ans, une obligation de soins, l’indemnisation des victimes, interdiction d’entrer en contact avec les victimes mais aussi avec des mineurs. Par ailleurs, Gérard Icardi fait l’objet d’une inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (Fijais).

Le parquet avait requis 3 ans de prison. 

Les faits reprochés

Pour rappel : deux jeunes femmes originaires de Gaillac (Tarn) effectuaient un stage, en janvier 2011, dans l’établissement de l’ancien candidat qui les hébergeaient également. A leur retour dans leur région, elles ont porté plainte chez les gendarmes : "Il parlait de sexe tout le temps", déclare l’une d’entre elles.  Selon elles, l’homme aurait tenté d’embrasser l’une d’elles et lui aurait touché, au détour d’un couloir, les fesses.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus