Cet article date de plus de 6 ans

Midi en France s'installe à Barfleur le matin à 10h50 du 23 au 27 mars 2015

Du lundi 23 au vendredi 27 octobre 2015, le magazine de proximité Midi en France s’installe à Barfleur, dans la Manche. Venez assister aux directs et aux enregistrements de l'émission sur place, quai Henri Chardon.
© Midi en France
Laurent Boyer et ses chroniqueurs s'installent à Barfleur pour présenter et enregistrer le magazine de proximité de France 3 "Midi en France", du lundi 23 au vendredi 27 mars 2015.

Le plateau de Midi en France à Barfleur (Manche), lundi 23 mars 2015
Le plateau de Midi en France à Barfleur (Manche), lundi 23 mars 2015 © Emma Olivier France 3 Normandie

Les émissions de cette semaine sont maintenant toutes enregistrées mais vous pouvez les voir sur notre antenne et sur notre site Internet (bloc Voir/Revoir onglet "Direct" sur la droite de notre page d'accueil) à 10h50 chaque matin jusqu'à vendredi ou les revoir sur le site Internet de Midi en France.


Laurent Boyer et ses chroniqueurs présentent leurs chroniques habituelles et une série de cinq reportages autour de la ville. Melinda Lellouche, de France 3 Normandie, a rejoint l’équipe pour apporter ses connaissances sur la ville et ses environs, à travers la chronique «Vu d’ici/Vu d'en haut» mais aussi tout au long de l’émission.

##fr3r_https_disabled##
Midi en France à Barfleur du 23 au 27 mars 2015 - Extrait : Les grandes marées à Barfleur

Lundi 23 mars : Le port de Barfleur et la blonde de Barfleur (moule de Barfleur)


Le Port de Barfleur fut le plus important port normand au temps de Guillaume le Conquérant. C’est aujourd’hui, un port de pêche, notamment de moules de pleine mer.

Elle est blonde, sauvage, « protégée » car différente des autres, on dit d’elle qu’elle est charnue, elle attire toutes les convoitises, on vient pour elle des quatre coins de la France… C’est la moule de Barfleur, on la pêche de juin  à novembre

Infos pratiques :
Office de Tourisme Barfleur
Tél/Fax : 02.33.54.02.48
office.tourisme.barfleur@wanadoo.fr
www.tourisme.fr/office-de-tourisme/barfleur.html
##fr3r_https_disabled##
Midi en France s'installe à Barfleur du 23 au 27 mars 2015 - La moule blonde de Barfleur



Mardi 24 mars : Les rues de Barfleur et les pêcheurs de la pointe du Cotentin

Port pittoresque et de caractère, port de pêche et de plaisance, port de charme attirant de nombreux peintres et artistes, Paul Signac y séjourna de 1932 à 1935.

Extrait du magazine des gens de mer « LITTORAL » de France 3. Au bout de la presqu’ile de la Hague, une zone maritime est particulièrement dangereuse, au milieu des courants puissants du raz Blanchard, que la petite pêche côtière vient jeter ses casiers. David, un enfant du pays est aux commandes de l’onyx qui jette ses casiers à Homards, tourteaux et araignées. Cédric, à Omonville la Rogue, prend la relève de son grand-père. Ils en sont visiblement aussi fiers l’un que l’autre.

Infos pratiques : https://www.lahague-tourisme.com/
##fr3r_https_disabled##
Midi en France s'installe à Barfleur du 23 au 27 mars 2015 - La pêche cotière dans le Cotentin


Mercredi 25 mars : l'Eglise de Barfleur et les vaquelottes de Barfleur

Il a fallu 223 ans pour édifier l’Eglise Saint-Nicolas de Barfleur. Elle est considérée comme monument historique depuis octobre 1988.

Le long des côtes Normandes, autrefois on voguait sur des embarcations en bois. Des doris, des vaquelottes, des caboteurs à voiles, des bautiers aujourd’hui quasiment disparus. Heureusement pas tous. Découverte du chantier naval Bernard de Saint-Vaast la Hougue qui restaure ces merveilles. Nous vous emmenons sur la Marie-Madeleine, née à Barfleur, sauvée de justesse par un passionné au sang mêlé d’eau de mer. Embarquement Immédiat.

Infos pratiques : https://www.saintvaast.fr/


Jeudi 26 mars : Balade de Cosqueville à Fermanville, visite de l'anse du Brick et portrait de Jacques Leboul


Stéphane est venu s’installer à Cosqueville par amour. Ce marseillais est tombé amoureux de la région et de ce qu’on y trouve : la nature, les vieilles pierres … Il a d’ailleurs ouvert une maison d’hôtes. Avec son beau-frère, ils nous emmènent en balade sur le littoral. Tout commence par une petite plage près de chez Stéphane, devenue le lieu préféré d’un phoque ! Puis escale au port Pignot, l’un des ports de Fermanville. Ils embarquent sur le petit bateau d’un ami, qui les emmène jusqu’au cap Lévy et son fort. Ce dernier, construit sous Napoléon, est parfaitement conservé et dispose même de chambres d’hôtes !

Infos pratiques :
 https://www.mairie-cosqueville.fr/
https://www.tourismecotentinvaldesaire.fr/

À la pointe du Brick, une grotte est creusée dans la roche. Par une longue courbe à gauche, la ligne forme alors un fer à cheval autour de la plage du Brick, très prisée des Cherbourgeois.

Il a vécu plusieurs vies notre Jacques. Il a été cycliste amateur, serrurier, syndicaliste, et marin-pêcheur pendant 30 ans à Barfleur. De ce monde de la mer qu’il connait par cœur, Jacques fait maintenant des tableaux. Il expose en permanence au restaurant « la marée », face à la mer. Une façon pour lui de rester aux aguets, d’être à l’affût des potins du port. Un authentique Barfleurais fort sympathique.
##fr3r_https_disabled##
Midi en France à Barfleur (Manche) : l'anse du brick (Nord Cotention) mars 2015


Vendredi 27 mars : Le phare de Gatteville et l'association Les robinsons


Au milieu de la campagne bas-normande coule la Saire, un petit fleuve côtier au bord duquel il fait bon se promener. Les cascades du Vast (Vâ), situées sur le domaine d’un château, ont été construites à la fin du 19ème en même temps qu’une filature de coton. A l’époque, l’énergie hydraulique générée par la Saire servait aussi aux moulins du Val de Saire. Le moulin du Vicel, lui, fonctionne toujours ! Il est dans la famille de Xavier depuis 5 générations : il est très fier de travailler la farine de manière artisanale !

Infos pratiques :
https://www.manchetourisme.com/fr/syndication/randonnees-a-pied/detail/ITINOR050V502O05/LE-VAST/Pedestre---Promenade-et-Randonnee-Le-long-de-la-Saire

A la belle saison, une bande de bénévoles passionnés est « seule autorisée » à séjourner sur l’île du Large de Saint Marcouf. Une semaine de travaux d’hercules pour contribuer à la restauration du fort. Sans eau courante ni électricité, ils œuvrent de l’aube au crépuscule pour stopper le délabrement. Réparer les dégâts causés par les assauts de la mer et des tempêtes. La devise du chantier « la débrouille ». Mais il va falloir du temps, beaucoup de temps, à ce rythme là ils en ont pour une vingtaine d’année.

Infos pratiques :
https://www.ilesaintmarcouf.com/

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme à l'antenne france 3 patrimoine