Normandie TV va cesser d'émettre

Publié le Mis à jour le

Mercredi après-midi, le tribunal de commerce de Caen a prononcé la liquidation judiciaire de la chaîne de télévision locale avec cessation d'activité immédiate. Les quatorze salariés n'étaient plus payés depuis le mois de février.

La société Cap-Caen et sa holding LN développement avaient été placées en redressement judiciaire au mois de mars 2014. A l'époque, les dirigeants de l'entreprise invoquaient des difficultés financières en partie liées à une ardoise laissée à l'URSSAF du temps de l'ancien propriétaire. Normandie TV avait racheté cityzen TV au groupe Hersant en 2010. Depuis, les comptes n'ont cessé de se dégrader. Au mois de mars dernier, selon le tribunal de commerce, le passif de Normandie TV se montait à 1,2 million d'euros.

D'ailleurs, l'entreprise n'était plus en mesure de payer le personnel. "On ne touchait plus de salaire depuis le mois de février, confie une salariée de la chaîne. Pourtant, on a travaillé comme des fous pour fabriquer nos émissions, jusqu'au bout. On était archi-motivés". Les efforts auront été vains : "Malheureusement, il y a vrai problème de modèle économique, poursuit-elle. On ne vit que de la publicité. On n'a aucun autre soutien, et la télévision, ça coûte cher".

Une partie du personnel a longtemps espéré l'arrivée d'un repreneur. La chaîne Normande qui n'émet pour l'instant qu'en Haute-Normandie était intéressée par le canal de diffusion de Normandie TV. mais son offre de reprise, qui ne prévoyait de conserver que cinq salariés, a été retirée à la dernière minute, une demi-heure avant l'audience. Le tribunal de commerce n'avait d'autre choix que de prononcer la liquidation judiciaire avec cessation d'activité immédiate. "C'est difficile de voir une chaîne locale s'arrêter". Le matériel sera bientôt vendu aux enchères. Les quatorze salariés sont "abasourdis".