• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : revoir “Jeannette l'éternelle”, le magazine sur le combats des salariés et la résurrection de l'entreprise

Elise Brand, l'avocate des Jeannette , au tribunal le 5 février 2015 / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Elise Brand, l'avocate des Jeannette , au tribunal le 5 février 2015 / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Vous avez pu suivre au fil de nos éditions le combat des "Jeannettes", ces salariés déterminés à sauver leur emploi et le savoir-faire de cette biscuiterie, fondée en 1850. Nos confrères de France 2 nous racontent en 30 minutes l'histoire de ces hommes et femmes qui n'ont jamais renoncé. 

Par Pauline Latrouitte

  • L'histoire
La Biscuiterie Jeannette, fondée en 1850 et installée à Caen, a employé près de 400 salariés dans les années 70. Elle n'en comptait plus que 37 en 2013, après un cinquième dépôt de bilan. Le personnel, qui s'est battu pour ne pas tout perdre après la liquidation judiciaire, a occupé l'usine en 2014 et a finalement attiré le repreneur Georges Viana.

L'appel au financement participatif
L'entrepreneur de 49 ans a rencontré les salariés et a été séduit par leur volonté de poursuivre l'activité de la biscuiterie. Il a monté un dossier de reprise avec eux et s'est attaché à la reconstruire en partant de presque rien, sinon de la réputation des madeleines et de l'envie des salariés. Ce patron atypique a même levé des fonds avec succès en faisant appel au financement participatif.
 
  • Le 13H15 de France 2
Le magazine 13h15 le samedi a suivi depuis un an cette lutte collective. Notamment Marie-Claire et Françoise, ainsi que Georges Viana, qui a entrepris tant de démarches, trouvé des locaux, développé une nouvelle recette. Et si c'était celle du succès ?

Un document de Gaëlle Corvest, Maxime Souville, Florence Helleux et Claire Aubinais.
Magazine 13H15 France 2 : "Jeannette l'éternelle"
Le magazine 13h15 le samedi a suivi depuis un an cette lutte collective. Notamment Marie-Claire et Françoise, qui n'auront jamais renoncé à sauver leur usine, ainsi que Georges Viana, qui a entrepris tant de démarches, trouvé des locaux, développé une nouvelle recette... Et si c'était celle du succès ? Un document de Gaëlle Corvest, Maxime Souville, Florence Helleux et Claire Aubinais.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le maire de Bourg-Achard décrit les dégâts

Les + Lus