Rouen est le chef-lieu provisoire de la région Normandie

Pierre-Henry Maccioni, préfet de la région Haute-Normandie, en charge du pilotage et de l’animation de la préfiguration de la future région Normandie, vient d'être saisi du projet de décret.

Au lendemain de la soirée Caen Cause Normand, destinée à promouvoir Caen, Rouen prend une longueur d'avance. Mais cette première étape ne préfigure pas nécessairement l'issue du choix de la capitale.

Actuellement, le préfet de région Haute-Normandie est chargé de saisir pour avis, le Conseil régional de Haute-Normandie. De même le préfet de région Basse-Normandie, Jean Charbonniaud, saisit le Conseil régional de Basse-Normandie.

Chaque assemblée dispose d’un délai de trois mois pour consulter plusieurs organes représentatifs. D'autre part, le préfet préfigurateur saisit également pour avis le conseil municipal de Rouen, qui lui aussi dispose d’un délai de trois mois pour se prononcer.

Le gouvernement, pour sa part, fera connaître son choix à l'été.

Et c'est au terme de ces consultations que le chef-lieu provisoire de la future région « Normandie » sera fixé avant le 31 décembre, selon la loi du 16 janvier dernier. 

Le dernier mot appartiendra au Conseil d’État, qui  par décret fixera le chef-lieu et le nom définitifs, au plus tard au 30 septembre 2016, après l'avis du Conseil régional de la future région.


Source: Service régional et départemental de la communication interministérielle, préfecture de Haute-Normandie.