Philippe Duron candidat à la dernière place sur la liste du PS dans le Calvados

Publié le Mis à jour le

"J'ai proposé à mes amis cette solution pour pousser la liste", explique sur le plateau de La Voix est Libre, Philippe Duron. L'ancien président de la Région de 2004 à 2008 veut juste aider et redonner de l'élan à une liste qui a du mal à se constituer.

Il faut dire que c'est un peu la crise à la fédération du PS dans le calvados. Les militants ont rejeté la semaine dernière la liste départementale préparée de longue date. En tête figuraient Raphaêl Chauvois, le patron local et Josette Travert, l'ancienne présidente de l'Université de Caen et ancienne maire-adjointe de Philippe Duron. 
Mais Ces deux "historiques", dans la ligne traditionnelle, ont été tout simplement évincés par le conseil fédéral, autant dire par les militants. 
Il y avait 23 noms, il va falloir maintenant trouver une autre tête de liste. Certains chuchotent actuellement des noms ,celui de Laurence Dumont, députée, voire celui de Clotilde Valter.
Le choix devrait être fait ce samedi 30 juin, par le même conseil fédéral qui se réunit, à nouveau. 

Et c'est dans ce contexte que Philippe Duron, invité sur le plateau de la Voix est Libre (diffusée ce samedi 30 mai dès 11H30) s'est déclaré candidat à la dernière place. 
"J'avais proposé Josette Travers car c'est une femme de la société civile. On dit que les parlementaires doivent éviter le cumul..." Il faudrait donc savoir.
Pas question pour lui d'être en tête de liste, mais à la fin, " pour pousser".

Ce rejet de la liste intervient dans le contexte national d'un Ps écartelé entre plusieurs " lignes" : Christophe Cambadélis ou Christian Paul.
Les militants du Calvados n'ont visiblement pas envie que l'on choisisse pour eux.


L'extrait de La voix est Libre, diffusée le 30 mai 2015 :
Philippe Duron répond aux questions de Franck Besnier

durée de la vidéo: 00 min 22
Philippe Duron et les Régionales