Cet article date de plus de 5 ans

Solitaire du Figaro: le Cherbourgeois Alexis Loison troisième à l'arrivée en Espagne

Thierry Chabagny a remporté dans la nuit de mercredi à jeudi la première étape de la Solitaire du Figaro, s'imposant à l'arraché à Sanxenso, au nord-ouest de l'Espagne. Alexis Loison, partit en tête, finit en troisième position.
Alexis Loison ce jeudi matin à son arrivée à Sanxenso
Alexis Loison ce jeudi matin à son arrivée à Sanxenso © Solitaire Figaro
La bagarre entre les huit premiers concurrents a été indécise jusqu'à Sanxenso, une ville de quelque 17.000 habitants située sur la rive nord de la ria de Pontevedra, dans la province de Galice.

Thierry Chabagny, 43 ans, a franchi la ligne d'arrivée jeudi à 02h11 heure française, après 3 j 09 h et 11 min de course. Il a parcouru 643 milles (environ 1190 km) à la vitesse moyenne de 6,69 noeuds. Yann Eliès (Groupe Quéguiner - Leucémie Espoir), 2e, est arrivé quelques minutes plus tard, suivi d'Alexis Loison (Groupe Fiva) à 2 h 28.


"Une super étape"

Le skipper cherbourgeois semblait plutôt satisfait de sa course. "J'étais en tête à la bouée de dégagement au départ de Bordeaux qui n'était pas forcément un départ simple mais j'ai réussi à me faufiler. J'ai fait une super étape parce que tout du long j'étais dans les bons coups. Donc plutôt content. Je pense qu'il va avoir un peu d'écart en temps, je pense que c'est une étape qui va coûter cher et qui va aider pour le général, donc parfait !

Dans une brise de plus en plus évanescente à mesure que la nuit tombait, Thierry Chabagny et Yann Eliès se sont succédé en tête, talonnés par Alexis Loison, Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), Xavier Macaire (Skipper Hérault), Gildas Morvan (Cercle Vert), Jérémie Beyou (Maître Coq) et Gwénolé Gahinet (Safran - Guy Cotten), de plus en plus menaçants et à l'affût de la moindre erreur.

Vers minuit, le groupe de tête était quasiment à l'arrêt, voiles pendantes, sur un plan d'eau transformé en miroir. Thierry Chabagny, dont c'est la 14e participation à la Solitaire du Figaro, a résisté jusqu'au bout, grignotant mètre après mètre jusqu'à la ligne et signant ainsi une superbe victoire d'étape, sa première.

Après Sanxenxo, dont elle repartira dimanche, la flotte se rendra à Concarneau (Finistère), à Torbay (sud-ouest de l'Angleterre) et enfin à Dieppe (Seine-Maritime), où la course s'achèvera le 24 juin, au terme de quatre étapes et environ 2.185 milles (4.050 km).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solitaire du figaro sport voile