300 personnes mobilisées à Caen pour l'opération "Nuit debout"

En suivant l'exemple parisien de la place de la République, une opération "Nuit debout" a eu lieu samedi soir sur la place Saint-Sauveur de Caen. Environ 300 personnes y ont pris part. A Rouen, la mobilisation a été mouvementée. 

Dans la lignée du mouvement des Indignés espagnols, près de 300 personnes se sont réunies samedi à partir de 18h sur la place Saint-Sauveur de Caen pour une opération "Nuit debout", à l'issue d'une nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail



Dans une ambiance festive et sans débordement, les participants se sont exprimés tour à tour lors des prises de paroles. Un rassemblement militant et citoyen qui s'est déroulé dans le calme.

"On ne rentre pas chez nous. On veut montrer que la résignation ça suffit. On se mobilise et on agit ensemble pour une société plus juste, une vraie démocratie" explique un militant.  

Quelques personnes étaient toujours présentes dimanche à 9h sur la place Saint-Sauveur.

Intervention des CRS à Rouen

A Rouen, l'opération "Nuit debout" a eu lieu sous tension. 80 personnes rassemblées sur la place de l'hôtel de ville ont été dispersées dans l'après-midi par la police. Le débat espéré n'a pas eu lieu, au grand désarroi des participants.

"On s'est rassemblé pour une assemblée citoyenne pacifique qui a été déclarée avec le maire durant deux entrevues. Nous avons rencontré le maire pour lui dire que nous allions nous réunir. Mais encore une fois les CRS étaient présents pour nous empêcher de discuter entre nous, juste parce que nous avons construit une cabane en palette. Je suis déçu. Le dialogue social est complètement rompu" explique un manifestant. 

Il aura fallu plus d'une heure, avant que la situation s'apaise. 150 personnes ont finalement participé à l'opération "Nuit debout" à Rouen.

Dans la journée, les autorités ont recensé 120 000 manifestants dans toute la France, dont 18 000 à 20 000 à Paris.
En suivant l'exemple parisien de la place de la République, une opération "Nuit debout" a eu lieu samedi soir sur la place Saint-Sauveur de Caen. Environ 300 personnes y ont pris part.