500 ans du Havre, portrait du naturaliste Charles Alexandre Lesueur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Danilo Commodi
Charles A. Lesueur
Charles A. Lesueur © France 3 Normandie

A l'occasion des 500 ans du Havre, l'équipe de France 3 Baie de Seine dresse le portrait des personnages qui ont marqué l'histoire de la ville depuis François 1er en 1517. Charles Alexandre Lesueur, explorateur, a dessiné et peint toute sa vie. Son premier périple l'a mené en Australie en 1800.

En 1800, Charles A. Lesueur a 22 ans quand il quitte Le Havre avec l'expédition scientifique menée par la capitaine Baudin. Le voyage est ordonné par Bonaparte pour cartographier et comprendre la terre australe, encore méconnue. Deux navires, le Géographe et le Naturaliste emmènent les explorateurs de l'autre côté du globe.

Lesueur embarque comme canonnier. Il est également chargé de dessiner le journal de bord. Il deviendra, avec Nicolas Petit, dessinateur officiel de l'expédition suite à la désertion des trois dessinateurs officiels à l'Ile Maurice.

Arrivé en Australie après sept mois de voyage, les explorateurs découvrent une terre hostile. Mais cela n'empêche pas Lesueur de dessiner et peindre inlassablement, notamment les peuples autochtones. Aujourd'hui, son passage de quatre ans en Terre Australe est reconnu comme essentiel par les Aborigènes qui considèrent ses œuvres comme des témoignages indispensables à la mémoire de leur culture.

VIDEO: le reportage de Danilo Commodi, David Frotté, Jérome Bègue, Cécile Garzena, Wilfried Langlois
Portrait de Charles A. Lesueur

avec les interviews de :
Gabrielle Baglione
Chargée collection Lesueur - Museum du Havre
Emmelene Landon
Romancière
John West-Sooby
Professeur Université d'Adélaïde - Australie
Cathy Byrne
Conservatrice du Musée d'Obarth - Australie

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.