Acheter local en plein confinement sans croiser personne, c'est possible avec les distributeurs automatiques

Du pain, du fromage, de la viande, des légumes ou des fruits de mer, les distributeurs automatiques de nourriture se multiplient comme des petits pains en Normandie. Un phénomène qui a débuté avant l'apparition du Covid mais que la pandémie ne freine absolument pas. 

On trouve de tout : de la viande, des rillettes, des côtes de porc. Tout est local et fabriqué à la ferme
On trouve de tout : de la viande, des rillettes, des côtes de porc. Tout est local et fabriqué à la ferme © DR
A la ferme du gros caillou, on trouve de tout ...ou presque et uniquement dans des distributeurs.
 
A Vannecroq, près de Pont-Audemer dans l'Eure, la ferme du gros caillou propose, dans ses soixante casiers, un panel de produits frais issus des exploitations locales. 7 jours sur 7, 24h sur 24, on peut acheter de la viande de porc, de la volaille, du lait, des fruits et même du pain.
 

Une véritable supérette du Vingt-et-unième siècle à la sauce locale, en circuit court

Marc-Antoine Rabel, exploitant de la ferme du gros caillou
 

De la viande issu de l'élevage de la ferme qui peut être commandé à l'avance, ou pas
De la viande issu de l'élevage de la ferme qui peut être commandé à l'avance, ou pas © DR

Dans ce petit bout de Normandie, tout s'achète uniquement dans les distributeurs installés à la ferme. Une carte bleu suffit et on repart avec son lot de côtes de porc ou sa volaille sans avoir affaire aux producteurs locaux. Les produits sont frais et les casiers remplis plusieurs fois par jour par Marc-Antoine qui suit, minute par minute, la marchandise vendue via une application sur son téléphone portable. L'affaire marche tellement bien que d'ici quelques mois le nombre de casiers disponibles va doubler.

Comme des petits pains 

A quelques kilomètres de la ferme du gros caillou, Nicolas Lepenant a ouvert sa patisserie-boulangerie il y a vingt-six ans à Pont-Audemer. En 2017, il a installé son premier distributeur automatique de pain à Manneville-sur-Risle et il en possède aujourd'hui six dans un rayon de vingt kilomètres, tous situés dans des petites communes privées de boulangerie.
VIDEO : distributeurs de baguettes chaudes dans l'Eure
Des baguettes croustillantes dans un distributeur automatique
Des baguettes croustillantes dans un distributeur automatique © DR
Aux heures de pointe, il vend plus de 200 baguettes par jour, ce qui lui assure 10% de son chiffre d'affaire. Si le coté pratique séduit, la qualité du produit peut expliquer aussi le succès de ce type de vente sans contact : Nicolas Lepenant a investi dans des distributeurs-cuiseurs qui assurent aux clients une baguette fraichement cuite et croustillante.

Objets de curiosité il y a quelques années, les distributeurs automatiques de pain sont devenus aujourd'hui indispensables pour certains.

Des oeufs frais, c'est possible !

On trouve aujourd'hui de tout ou presque dans les distributeurs automatiques. Depuis quatre ans à Evrecy dans le Calvados, un distributeur d'oeufs frais bio a été installé dans le centre-ville. Les oeufs proviennent des 2500 poules pondeuses de l'exploitation agricole d'Aurélie Levasseur.
 
Des œufs frais et bio dans un distributeur en plein cœur de la commune d'Evrecy
Des œufs frais et bio dans un distributeur en plein cœur de la commune d'Evrecy © DR

Pendant le confinement du printemps dernier, elle a vendue avec son distributeur deux mille cinq cents oeufs chaque semaine et depuis le début du reconfinement elle en écoule en moyenne deux milles, soit quatre fois plus qu'il y 4 ans.
 

Les fruits de mer s'y mettent aussi

Des bulots, des huitres, des moules et mêmes des crustacés cuits bien sur, on trouve beaucoup de chose dans les distributeurs de Conchy Marée installés à Agneaux et Pirou-plage dans la Manche.
 
Les deux distributeurs automatiques sont alimentés trois fois par semaine et ont aujourd'hui une clientèle fidèle, désireuse de se procurer facilement et rapidement les fruits de mer d'un producteur local qui a pignon sur rue. Pour l'ostréiculteur il s'agit d'une offre de complément qui s'ajoute à la vente directe dans l'exploitation ou sur les marchés.

Le succès du circuit court

La multiplication des distributeurs automatiques de nourriture est une preuve supplémentaire que les circuits courts ont le vent en poupe. Un engouement qui ne se dément pas et que les confinements successifs ont remis sur le devant de la scène.
Ces automates sont des outils supplémentaires dans l'arsenal des producteurs locaux qui n'ont pas les moyens de multiplier les points de vente.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie alimentation société confinement coronavirus/covid-19