À Alençon, Alphapodis confectionne des guirlandes de soutiens-gorge

Des guirlandes de soutiens-gorge rappelleront l'intérêt d'adopter les bons gestes pour dépister la maladie à temps. / © Nicolas Corbard/ France 3 Normandie.
Des guirlandes de soutiens-gorge rappelleront l'intérêt d'adopter les bons gestes pour dépister la maladie à temps. / © Nicolas Corbard/ France 3 Normandie.

L'image peut surprendre mais ce sont bien des soutiens-gorge suspendus en grandes guirlandes. Tous ces sous-vêtements ont été donnés pour soutenir la lutte contre le cancer du sein.

Par Raphaëlle Besançon.

Le festival Alphapodis à Alençon propose non seulement un festival de rap, techno, house et hardcore samedi 6 avril, à l'Entrepôt Seb/Moulinex, mais aussi une déco un peu spéciale.

Des guirlandes de soutiens-gorge seront suspendus pour la bonne cause : la lutte contre le cancer du sein.
Pour l'édition 2019 d'Alphapodis, 2 000 soutiens-gorge ont été collectés. / © Nicolas Corbard/France 3 Normandie.
Pour l'édition 2019 d'Alphapodis, 2 000 soutiens-gorge ont été collectés. / © Nicolas Corbard/France 3 Normandie.

Maxime De France, membre de l'Upset  (Union paramédicale aux sonorités électro-techno), organisateur du festival Alphapodis, explique :"Une femme sur dix sera susceptible dans sa vie d'avoir le cancer du sein. Les dernières études ont montré que dans neuf cas sur dix peut être guéri s'il est pris suffisamment tôt. Voilà pourquoi nous cherchons à sensibiliser le plus jeune possible, pour que tout le monde ait ce réflexe d'autopalpation afin de détecter la maladie le plus tôt possible."

2 000 soutiens-gorge collectés

L'Upset a organisé une collecte de soutien-gorges. Ils seront ensuite distribués auprès de plusieurs associations investies dans le domaine de la santé et de la précarité.

Quant aux bénéfices du festival, ils seront reversés à des associations qui oeuvrent contre le cancer du sein. 

Rendez-vous pour le début des festivités samedi 6 avril. Tarifs : 15 € en préventes, 18 € sur place.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gestion de l'incendie Lubrizol : le préfet assume

Les + Lus