Allergies et coronavirus : comment distinguer les symptômes ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM Claude
Le pollen est actuellement à son pic maximum.
Le pollen est actuellement à son pic maximum. © Maxppp

Vous avez le nez qui coule, les yeux rouges, une gêne respiratoire. Vous vous interrogez car certains symptômes ressemblent à ceux du Covid-19? Un allergologue vous aide à faire la différence. 

C'est le printemps !

La présence du soleil et les températures douces de ces deux dernières semaines sont des éléments favorables à la dissipation des pollens dans l'air. Avec elle, ce sont les allergies qui sont de retour.

L'alerte est à son pic actuellement en ce qui concerne les pollens de boulot, très allergisants. Les pollens de chêne, de platane ou de frêne sont également présents. Et dans quelques semaines (en mai-juin) ce sera le retour des pollens de graminées.  En Normandie voilà 2 semaines maintenant, que le risque allergique est considéré comme très elevé par l'Atmo Normandie l'agence de mesure de la qualité de l'air parle d'un épisode intense.

VIDEO avec les interviews de : 

  • Matthieu Primaux, chargé d'etudes Atmo Normandie
  • Docteur Laurence Lepeltier, allergologue Chu de Caen

Reportage : Thierry Cléon et Guillaume Le Gouic (montage: Emilie Desramé)


Un quart de la population est touchée par toute sortes d'allergies nous rappelle le professeur Marguet, pédiatre et pneumo-allergologue au CHU de Rouen. 17 à 20 % sont touchées par des rhinites allergiques, essentiellement dues aux pollens. 

C'est donc une période difficile actuellement pour bon nombre de personnes allergiques. Ca devient même une angoisse pour certains depuis que leurs symptômes les classent dans une population fragile face au Covid-19.
Pourtant, le professeur Christophe Marguet, pédiatre et pneumo-allergologue au CHU de Rouen tient à rassurer les personnes allergiques. "Il n'y a pas eu de problèmes majeurs dans cette population dite vulnérable". Il faut continuer à suivre les facteurs de protection.

Des symptômes qui se ressemblent

Il est vrai que certains symptômes entre les allergies aux pollens et le Covid-19 se ressemblent reconnait le spécialiste du CHU de Rouen.
Mais ceux qui sont allergiques depuis longtemps doivent avoir confiance en eux. "Grâce à leur expérience, il sauront reconnaitre les nuances entre ces symptômes" affirme-t-il.
"Les rhumes, les conjonctivites, les gênes respiratoires ont des formes différentes selon que l'on est allergique ou atteint par le Covid.".
Ceux qui ont un doute trouveront sûrement une réponse à leurs inquiétudes ici.
 

via GIPHY

Les symptômes des allergies

  • Chez la personne allergique : on observe un écoulement nasal, un nez bouché, des éternuements à répétition et l'envie de se gratter le nez.
  • Pour ce qui est des conjonctivites chez les personnes allergiques : les yeux sont rouges et provoquent des démangeaisons.
  • Les gênes respiratoires : on entend des sifflements lors de la respiration d'une personne asthmatique.
  • Surtout : une personne allergique n'a pas de fièvre et n'est pas dans un état de fébrilité intense tel que peut l'être une personne malade du Coronavirus.

Les symptômes du Covid-19

  • La personne atteinte par le Covid ressentira plus "un rhume de maladie".
  • Si conjonctivite il y a, les yeux de la personne sont rouges mais la sensation est différente. Pas de démangeaison, mais plutôt une douleur à l'œil.
  • Chez un malade du Covid, la gêne respiratoire se présente par des signes d'essoufflement qui augmentent avec les jours. 

Pas facile de se soigner en ce moment

Le professeur Christophe Marguet le rappelle lui aussi. Comme tous ses collègues médecins, depuis l'instauration du plan Blanc à l'hôpital, il a fallu que son service et le personnel médical participent à l'effort du CHU pour accueillir les malades du coronavirus. 
De ce fait, ses consultations ont diminué de 60 à 70% et se font uniquement par téléconsultations.
A ceux qui ont des traitements contre les allergies et qui n'ont plus de lien avec leur médecin, le professeur Marguet rappelle qu'il faut poursuivre ces traitements. Ils ne présentent pas de contre indication par rapport au Covid. 

via GIPHY

La reprise prochaine des consultations

Lueur d'espoir pour les personnes allergiques : "les nouvelles arrivées de patients atteints du Covid au CHU diminuent actuellement. Un signe donc pour reprendre notre activité et les consultations. Ce sera le lundi 27 avril.
Ça se fera dans des conditions sanitaires strictes. Il faut rassurer les patients et notamment les parents de jeunes patients. Les gestes barrières sont respectés à l'hôpital. Les salles d'attente seront réorganisées et le port du masque sera obligatoire pour tous.
C'est important de le rappeler car de nombreux malades ne veulent plus venir à l'hôpital. Pourtant, bon nombre de patients doivent être examinés ou ont besoin qu'on change leur traitement". 

En cas de doute, il est préférable de consulter son médecin traitant qui vous apportera conseil et soins et vous orientera alors vers un spécialiste en cas d'urgence.

Quelques conseils pour limiter les crises d'allergie

  • privilégier les sorties matinales. 
  • ouvrir ses fenêtres de préférence tôt le matin pour aérer son domicile. 
  • se laver les cheveux après une sortie.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.