L'ARS confirme "un ralentissement de la circulation" de la Covid en Normandie mais....

Dans son dernier point épidémiologique publié ce vendredi 20 novembre, l'Agence Régionale de Santé indique que la ciruclation de la covid-19 ralentit en Normandie. Mais tempère cette affrimation avec plusieurs bémols et lance de nouveau un appel à la prudence.
Des dépistages gratuits vont être proposés sur toutes les antennes de l'université de Caen.
Des dépistages gratuits vont être proposés sur toutes les antennes de l'université de Caen. © PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP
"Je vois la sortie du tunnel", indiquait ce vendredi à nos confrères du Monde Jean-François Delfraissy le président du Conseil scientifique. Alors que le président de la République doit s'exprimer ce mardi soir pour évoquer une éventuelle sortie du confinement, les autorités sanitaires notent une ralentissement de la circulation du virus. Et la Normandie ne fait pas exception. "Le taux d’incidence continue de décroître et atteint 164,16 pour 100 000 habitants (contre 192,67 le 17/11)", indique ainsi l'Agence Régionale de Santé. Qui ne crie pas pour autant victoire et tempère fortement l'optimisme:
© ARS Normandie
 

Près de 200 clusters en Normandie, beaucoup dans les EHPAD

Selon l'ARS, on rencense actuellement 199 clusters en cours d'investigation en Normandie. Par cluster, on entend au mois trois cas confirmés au sein d'un groupe, d'une communauté, dans une période de sept jours. Et parmi les "communuatés" les plus touchés, les établissements pour personnes âgées figurent malheureusement en bonne place. 

La répartition des clusters en Normandie
© ARS

Depuis le début de l’épidémie, 1422 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 sont décédées en Normandie, dont 750 depuis le 1er septembre (à l’hôpital et en établissement social et médico-social).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société