Cet article date de plus de 3 ans

Au Havre, les Restos du Coeur, menacés d'expulsion, seront fixés le 19 décembre

L'association caritative est la victime collatérale d'un conflit, qui oppose l'actuel propriétaire de ses locaux au précédent. Au moment de la vente du bâtiment, le vendeur, un groupe chinois, s'était engagé à effectuer des travaux, qui n'ont toujours pas été réalisés.
Depuis mai 2015, les Restos du coeur sont locataires d'un entreprôt de 2 500 mètres carrés, situé boulevard Jules Durand, au Havre.

Leur propriétaire, la société Hévéa, a racheté ces bâtiments à  Eurasia Groupe, en 2013. Ce groupe chinois avait lui-même acheté le site auprès de la mairie en 2011, pour un montant de 7 millions d'euros. Il s'était alors engagé à mener des travaux importants de remise à neuf de la bâtisse. Résultat : 6 ans plus tard, seul un ravalement de façade a été réalisé. Ce qui ne suffit pas à l'actuel propriétaire, qui avait racheté ces lots à la condition que les travaux soient menés à leur terme.

Nouvelle audience le 19 décembre

L'association caritative se retrouve donc prise dans un litige entre ces deux entreprises. En pleine campagne hivernale, c'est l'expulsion qui menace les Restos. 

Une audience avait lieu ce mardi 21 novembre à laquelle étaient présents les avocats des Restos du Coeur et la société Hévéa. Le tribunal n'a pas tranché. Il se réunira une nouvelle fois le 19 décembre en présence cette fois d'Eurasia Groupe.

Voyez le reportage réalisé par Bénédicte Drouet et Florent Turpin avec les interviews de :
Les Restos du coeur victime collatérale d'un conflit immobilier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société restos du coeur solidarité baie de seine sorties et loisirs