• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Auschwitz, des lycéens normands ont rendez-vous avec une page sombre de l'histoire

Une délégation normande, de 150 lycéens de Caen, Elbeuf, Granville, Le Havre, Rouen et Yvetot, s'est rendue cette semaine en Pologne sur les lieux du génocide juif.
Une délégation normande, de 150 lycéens de Caen, Elbeuf, Granville, Le Havre, Rouen et Yvetot, s'est rendue cette semaine en Pologne sur les lieux du génocide juif.

Comme chaque année depuis 2010, des élèves de lycées et de CFA normands ont effectué en ce mois de janvier un voyage d'étude en Pologne, sur les lieux du génocide juif. 

Par CM

"C'est assez terrifiant quand même. Je pense que ce n'était pas humain." Grégory, élève au CFA agricole d'Yvetot, n'est sans doute pas revenu tout à fait indemne de son voyage de deux jours en Pologne, sur les lieux mêmes de l'une des plus grandes tragédies du XXe siècle engendrée par la barbarie nazie.

A quelques jours du 74ème anniversaire de la libération des camps (commémorée le 27 janvier) une délégation de 150 lycéens de six établissements normands ont visité le quartier juif de Cracovie, qui abritait, avant guerre, plus de 60 000 personnes. La communauté ne compte aujourd'hui qu'une centaine de membres.  Les jeunes Normands se sont ensuite rendus à Auschwitz-Birkenau. Pour les guider, l'ancienne déportée de 93 ans Ginette Kolinka qui, depuis de nombreuses années, témoigne inlassablement des horreurs perpétrés en ces lieux.

Ce voyage d'étude s'inscrit dans le cadre du projet pédagogique lancé il y a 10 ans par l'ex Région Basse-Normandie avec les autorités académiques, le Mémorial de la Shoah et Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Normandie. 27 établissements ont répondu à l'appel à projet lancé par la Région. Six d'entre eux ont été retenus et ont ainsi pu se rendre en Pologne.


 
A Auschwitz, des lycéens normands ont rendez-vous avec une page sombre de l'histoire

Reportage d'Erwan de Miniac et Didier Meunier
Intervenants:
- Clémence, 1ère ES - lycée André Maurois d'Elbeuf (27)
- Gregory, CFA agricole d'Yvetot (76)
- Florian Picard, professeur d'histoire-géographie
- Ginette Kolinka, rescapée du camp d'Auschwitz
- Léa, 1ère ES - lycée André Maurois d'Elbeuf (27)

Sur le même sujet

Réaction de Brigitte Lebrethon au décès de Jacques Chirac 26 septembre 2019

Les + Lus