Les véhicules légers pourront de nouveau emprunter l'A13 à partir du 11 mai, "dans le sens Province-Paris", a annoncé lundi 29 avril la préfecture des Hauts-de-Seine. L'autoroute reliant la Normandie à la capitale est fermée depuis le 19 avril en raison de fissures sur la chaussée.

La réouverture partielle de l'autoroute A13, entre la Normandie et Paris, est en vue. "Une réouverture de l'autoroute A13 dans le sens Province-Paris sera possible à partir du samedi 11 mai prochain aux seuls véhicules légers, sous réserve que toutes les conditions de sécurité soient réunies", a annoncé lundi 29 avril la préfecture des Hauts-de-Seine.

La reprise du trafic en direction de Paris sera en revanche plus longue : "des travaux plus lourds de réparation" y sont "nécessaires", informe la préfecture dans un communiqué.

"Mouvement de terrain"

L'autoroute A13 est fermée dans les deux sens entre Paris et Vaucresson (Hauts-de-Seine) depuis le 19 avril et la découverte de fissures sur la chaussée. "Les analyses menées montrent aujourd’hui que les travaux réalisés, à l’extérieur de l’ouvrage sur un chantier de travaux à proximité, sont, selon l’hypothèse la plus probable, les faits générateurs de ce mouvement de terrain", informe le communiqué.

Selon les informations du Canard enchaîné, dans son édition du mardi 30 avril, la responsabilité du mouvement de terrain reviendrait en effet au chantier d'un parking, réclamé par le président (LR) du conseil départemental des Hauts-de-Seine, Georges Siffredi.

Ledit chantier se trouve en contrebas du viaduc de Saint-Cloud, construit en 1938, sur lequel passe l'autoroute A13 et où ont été repérées les fissures. Les travaux au pied du viaduc, nécessitant de creuser plusieurs mètres dans le sol, auraient endommagé l'ouvrage, selon Le Canard enchaîné.

Des premiers travaux de remblaiement ont été entrepris et "des travaux de remblaiement complémentaires vont être réalisés dans les tout prochains jours pour conforter la stabilité du mur de soutènement", indique la préfecture des Hauts-de-Seine dans son communiqué.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité