Cet article date de plus de 6 ans

La Basse-Normandie prête à accueillir plus d'une centaine de réfugiés

Dans les prochaines semaines c’est plus d’une centaine de réfugiés venus de Syrie et du Moyen-Orient qui vont être accueillis en Basse-Normandie. Comment les communes s’organisent-elles ? Éléments de réponse.
Caen, Avranches, Saint-Lô, Alençon, Flers, L'Aigle...Autant de villes qui se sont déclarées prêtes à accueillir des réfugiés du Moyen-Orient dans les prochaines semaines. 150 logements seraient disponibles.

Pour accompagner les maires des communes de la France entière, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le premier ministre Manuel Valls ont présidé une réunion hier à Paris. 700 élus étaient rassemblés, dont le maire d'Ifs que nous avons rencontré.

Selon les premiers chiffres, il semblerait que 80 réfugiés soient accueillis dans l’Orne, une quarantaine dans la Manche et une vingtaine dans le Calvados.

Les explications de Jean-Baptiste Pattier et Gildas Marie :

durée de la vidéo: 01 min 41
Accueil des réfugiés Basse-Normandie

Les intervenants du reportage:

- Michel PATARD-LEGENDRE
Maire d'Ifs et vice-président de l'Agglomération Caen-la-Mer en charge de l'habitat

- Joël BRUNEAU
Maire de Caen et président de l'Agglomération Caen-la-Mer
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société immigration international