Bottled ocean 2115, l’exposition du Muséum de Rouen nous immerge dans un monde bouleversé par les changements climatiques

Publié le Mis à jour le
Écrit par Virginie Ducroquet
L'exposition Bottled ocean 2115 jusqu'au 31 janvier 2016 au Muséum de Rouen.
L'exposition Bottled ocean 2115 jusqu'au 31 janvier 2016 au Muséum de Rouen. © Stéphane Lhôte

La terre n’est plus que mer. Le réchauffement climatique a fait son œuvre.
Comment l’homme survit-il ? C’est la question posée par le Muséum de Rouen avec l’exposition Bottled ocean 2115 jusqu’au 31 janvier 2016.

Imaginons que nous sommes en 2115. Amorcée au 20ème siècle, la mutation du climat se poursuit. Les températures montent, entraînant l’élévation des mers et des océans. Le plastique est partout. Dans ce contexte, le Muséum de Rouen fait entrer de nouveaux objets dans sa galerie consacrée à l’Océanie. Ce scénario d’anticipation a été écrit par l’artiste maori George Nuku et le directeur du Muséum de Rouen, Sébastien Minchin. Il donne lieu à l’exposition Bottled Ocean.
Le Muséum poursuit ainsi son projet scientifique et culturel : s’inscrire dans les problématiques du monde actuel.
Le réchauffement climatique et ses conséquences sont au cœur de cette exposition.
George Nuku s’est inspiré du film Waterworld réalisé par Kevin Costner. L’océan a submergé la terre. Les hommes survivent sur des îlots artificiels. Ceux créés par l’artiste maori sont en plastique, déchets polluants devenus matière nécessaire pour rester en vie.

VIDEO : le reportage de Virginie Ducroquet et Stéphane L'Hote avec les interviews de :
  • George Nuku, aArtiste plasticien
  • Sébastien Minchin, directeur du Muséum de Rouen
  • Benoît Laignel, spécialiste des relations entre réchauffement climatique et ressources en eau

Bottled ocean 2115, l’exposition du Muséum de Rouen nous immerge dans un monde bouleversé par les changements climatiques

A l’approche de la COP 21, la conférence des Nations-Unies sur le changement climatique à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, le sujet est plus que jamais d’actualité.
L’objectif de la COP 21 est de conclure le premier accord applicable à partir de 2020 dans 195 pays pour limiter la hausse des températures à 2 degrés.
Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime que les températures sur Terre ont augmenté de 0,85 degrés depuis 1880 et devraient grimper encore d’ici à 2100 de 0,3 à 4,80 degrés en fonction de l’évolution des émissions des gaz à effet de serre.
Jean Jouzel, climatologue et glaciologue de renom se fait l'écho de la pensée de nombreux scientifiques. Il craint que cet accord ne soit pas assez ambitieux, que la volonté politique manque.
Pays émergeants et pays industrialisés n’ont pas les mêmes intérêts.
Réussiront-ils à mettre au point une stratégie commune pour lutter contre le réchauffement climatique dont les conséquences sont désormais irrémédiables ?
La réponse en décembre prochain.
George Nuku et Sébastien Minchin participeront à une table ronde à Paris lors de la
COP 21 le 5 décembre pour faire entendre la voix des pays du Pacifique.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.