Caen 3e ville cyclable de France, Le Havre 7e, que vaut vraiment ce classement ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Frotté
Malika Menard et les candidates a l’élection de miss France 2011 ont rapidement visité le centre de Caen en vélo.
Malika Menard et les candidates a l’élection de miss France 2011 ont rapidement visité le centre de Caen en vélo. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Certains seront peut-être surpris. La Fédération française des usagers de la bicyclette vient de dévoiler le classement 2019 des villes les plus cyclables de France. Caen arrive 3e de sa catégorie (100.000 - 200.000 habitants), devant le Havre. Mais les notes restent très moyennes en Normandie.

La ville de Caen récompensée, encore. La cité de Guillaume le Conquérant serait donc une ville verte, et le paradis des cyclistes.
Les amoureux de la Normandie s'en réjouiront, les politiques aussi.

Hier à Bordeaux, Nicolas Joyau, l'adjoint caennais au développement durable, à l'énergie, à l'habitat et au renouvellement urbain, a reçu un joli petit dérailleur couleur bronze en guise de médaille.
 


Facile de trouver un vélo ou le faire réparer, rouler est une autre histoire

Près de 185.000 réponses ont permis d'établir ce baromètre Parlons vélo. C'est beaucoup plus que pour la 1ère éditon en 2017 (+63%), signe d'un intérêt grandissant du public pour ce sujet.
Et voilà donc Caen (1115 réponses) sur le podium, 3e des villes entre 100.000 et 200.000 habitants, derrière Grenoble et Angers. Le Havre est 7e, Rouen absent du top 10.
Une carte de France a été établie avec plusieurs thèmes : ressenti global, sécurité, confort, effort de la ville, services stationnement , et évolution des données.
 

Dans le détail, la prefecture du Calvados se distingue surtout pour certaines facilités. Louer un vélo pour quelques heures ou plusieurs mois par exemple. Ou trouver un magasin ou un atelier de réparation vélo. 

Cela montre le succès de veloloc, avec les 400 vélos motorisés mis à disposition. On a 3 mois d'attente ! Ca ne désemplit pas.
Nicolas Joyau, adjoint à la ville de Caen

Les subventions pour la maison du vélo l'an dernier ont été doublées l'an dernier (60.000 euros).


En revanche, lors de travaux sur les itinéraires cyclables, les solutions alternatives sûres semblent manquer.
Les utilisateurs locaux semblent aussi se sentir peu en sécurité sur les grands axes, comme pour rejoindre les communes voisines. Ils regrettent enfin un manque de respect des véhicules motorisés.

Au final, l'annonce de ce résultat semble avoir surpris quelques internautes normands.
 

Aucune ville normande n'obtient la moyenne

En regardant de plus près les notes globales, on s'aperçoit que personne dans la région n'obtient la moyenne (notes de A à G). 
D'ailleurs seulement 43 villes sur les 768 classés l'ont... soit seulement 5 % ! Parmi elles notamment Strasbourg et Nantes (plus de 200.000 habitants), ou encore La Rochelle (50.000 - 100.000 habitants).
C'est dire à quel point la situation du vélo est encore précaire en France.
 
 

Une liste établie des points noirs

60 % des personnes interrogées à Caen reconnaissent une amélioration de la situation depuis 2 ans, contre 13 % selon lesquels ça se dégrade. Je prends cela comme un encouragement à augmenter l'effort.
Nicolas Joyau, adjoint à la ville de Caen

Une liste des points noirs a d'ailleurs été mise en ligne également, une liste qui ne surprend pas l'adjoint au maire, Nicolas Joyau. Des travaux sont déjà prévus sur les principaux points noirs recensés.
  • Boulevard Richemond : piste cyclable bi-directionnelle (début des travaux en 2020)
  • Boulevard Clémenceau : piste cyclable bi-directionnelle (shéma cycliste arrêté, travaux sur le prochain mandat)
  • Rue d'Auge : piste mono-directionnelle sécurisée (projet présenté, travaux sur le prochain mandat)
  • Rue de la Délivrande (études en 2020)


Les demandes de maires de l'agglomération seraient aussi de plus en plus importantes dans le cadre du chemin cycliste communautaire.

On va investir 1,3 millions d'euros en 2021 pour le chemin cycliste communautaire, à commencer par la route menant à Hérouville-Saint-Clair.


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.