Caen et Rouen marchent pour le climat

Comme dans 150 villes de France, des marches pour le climat ont été organisées ce dimanche après-midi à Caen et à Rouen. Un millier de personnes à Caen et plusieurs centaines à Rouen ont défilé sous le soleil, pour dénoncer la loi « Climat et Résilience ».

Plusieurs centaines de citoyens à Rouen et un millier à Caen sont venus marcher pour le climat
Plusieurs centaines de citoyens à Rouen et un millier à Caen sont venus marcher pour le climat © France Televisions/ S.Callier

« Changeons le système, pas le climat », « Je ne suis pas un dinosaure » : les messages portés par les citoyens rouennais sont clairs : il faut agir et ne pas laisser le changement se faire tout seul. Or le constat de la « coalition climat » de Rouen, à l’origine de cette marche, est celui d’une lenteur du gouvernement face à l’urgence climatique. « On veut beaucoup plus en terme de climat et de transition écologique » résume un manifestant dans le cortège rouennais.

Après deux semaines de débats autour du projet de loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale, le résultat n’est pas à la hauteur de l’urgence climatique et sociale.

Coalition Climat Rouen

 

A Caen, un millier de manifestants se sont donnés rendez-vous à l'esplanade Léopold Sedar Senghor pour une nouvelle marche pour le Climat
A Caen, un millier de manifestants se sont donnés rendez-vous à l'esplanade Léopold Sedar Senghor pour une nouvelle marche pour le Climat © France Televisions/S.Derrien

L’appel de « la Marche d’après » a été largement entendu à Caen : un millier de personnes sont venues défiler dans les rues, comme le 20 mars dernier. « Il faut montrer qu’on est encore là une deuxième fois », selon Sohen jeune lycéen de seconde.  

Entre-temps, le projet de loi « Climat et résilience » a été adopté en première lecture mardi à l’Assemblée nationale. Les manifestants estiment qu’il a été vidé de sa substance. Pour Vincent, membre du collectif citoyen « Unis Pour le Climat-Caen » ,  “cette loi est une trahison sur le plan climatique, social et démocratique."

Selon le gouvernement, ce projet de loi est « la traduction fidèle d’une très large partie des propositions des 150 citoyens tirés au sort de la Convention citoyenne pour le climat. » Mais ce dimanche, les manifestants pensent exactement l’inverse. 

Le Président de la République avait promis de reprendre les propositions de la Convention citoyenne pour le climat « sans filtre ». Un engagement avorté au vu des nombreuses mesures qui ont été rejetées, parfois même sans être débattues.

Coalition Climat Rouen

Après son adoption mardi par l'Assemblée nationale, le projet de loi "Climat et Résilience" sera examiné à partir de demain par le Sénat.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social réchauffement climatique environnement climat