• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L'appel au financement participatif du chalutier Sachal'éo de Dives-sur-Mer (Calvados)

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

L'image a fait le tour du monde : celle du petit chalutier "Sachal'éo" pris en tenaille le 28 août dernier au large de la baie de Seine lors de l'affrontement avec les navires britanniques venus pêcher la coquille Saint-Jacques. Pour financer les réparations, le patron lance un appel aux dons. 

Par Aurélie Misery

"Nous appelons à votre aide et à vos dons car nous sommes dans une situation très difficile." Sur le site de financement participatif "gofundme", Franck Tousch, le patron-pêcheur du "Sachal'éo" et sa femme Valérie, espèrent pouvoir compter sur la solidarité. 

Leur petit chalutier de 10 mètres ne sera pas au départ à l'ouverture de la campagne à la coquille Saint-Jacques, le 1er octobre prochain. Trop fortement endommagé, le bateau n'est pas en état de pêche.

Le 28 août dernier, le "Sachal'éo" était en mer avec une vingtaine d'autres navires normands. Ils se sont opposés aux navires britanniques au large de la baie de Seine, dans les eaux communautaires.

Les Normands, qui ne commencent la campagne de pêche que le 1er octobre pour préserver la ressource, entendaient ainsi protester contre une pêche trop précoce de la coquille Saint-Jacques. Lors de l'affrontement, le "Sachal'éo" a été éperonné par un navire britannique. Une image qui a fait le tour du monde dans les médias.  

20 000 euros de dégâts 

"La première expertise relève des fissures importantes au niveau de la coque, qui nécessite une immobilisation de plusieurs semaines. Le montant des réparations à été estimé provisoirement à 20 000 €", explique Franck Tousch. Des dommages qui ne seront pas couverts par l'assurance, au motif que le chalutier n'était pas en action de pêche.

Trois employés au chômage technique 

"Les conséquences sont lourdes pour notre activité: la pêche est suspendue, les trois employés sont au chômage technique et notre trésorerie ne nous permet pas, à la fois de régler les charges et d'honorer le coût des réparations", poursuit Franck Tousch.  

Quant aux faits du 28 août dernier, une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie maritime à l'encontre du navire britannique mais l'enquête pourrait durer plusieurs mois.

L'affrontement en mer filmé par les équipes de France 3 Normandie : 
 
Le chalutier "Sachal'éo" pris en tenaille lors de l'affrontement en mer le 28 août dernier



 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus