Une minute, Un tableau : La dentelle noire du musée de Bayeux

Le Musée d'Art et d'Histoire de Bayeux posséde dans sa collection quelques pièces d'exception que sa directrice, Dominique Herouard, nous fait découvrir. C'est une pièce de dentelle exceptionnelle par sa taille et par sa finesse. Jamais portée. Une oeuvre de haute couture.
Détail dub as de robe en dentelle de soie noire de la Maison Lefébure, MAHB
Détail dub as de robe en dentelle de soie noire de la Maison Lefébure, MAHB
A Bayeux, la dentelle était au XIX eme siécle, une activité florissante. Pas moins d'une vingtaine d'entreprises familiales employaient près de 15 000 dentellières.
L'une des plus connues d'entre elles était la Manufacture d'Auguste René Lefébure. Installée à Bayeux mais aussi tenant boutique à Paris, la Manufacture Lefébure exportait ses dentelles en Espagne et jusqu'en Amérique du Sud. 

La dentelle de Bayeux est une dentelle à fuseaux produite manuellement. Vers 1870, les premières machines rendent plus abordables mais aussi plus communes.  Le déclin de la dentelle à fuseaux est commençé.

La pièce de dentelle de soie noire Chantilly que nous dévoile Dominique Hérouard, directrice du Musée d'Art et d'histoire de Bayeux est une pièce unique. Il faut l'imaginer sur une robe de couleur plus pâle montée en volant de bas de robe. Seule une dame de l'aristocratie aurait pu se permettre de la porter. A travers les siècles, cela reste une oeuvre digne de la Haute Couture.
 
durée de la vidéo: 01 min 41
une minute, 1 tableau: dentelle noire
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
là où ça bouge à l'antenne vos rendez-vous culture musée