Port-en-Bessin honore la mémoire de ses marins disparus

La bénédiction de la mer est bien plus qu'un folklore. Une fois tous les cinq ans, la ville fête la mer, ses bateaux, son identité maritime. Mais les festivités débutent traditionnellement par un moment de recueillement, sur les flots.

Les chalutiers de Port-en-Bessin fleurissent pour la bénédiction de la mer
Les chalutiers de Port-en-Bessin fleurissent pour la bénédiction de la mer © Florent Turpin / France 3 Normandie
 
La foule sur les quais de Port-en-Bessin pour la traditionnelle bénédiction de la mer
La foule sur les quais de Port-en-Bessin pour la traditionnelle bénédiction de la mer © Florent Turpin / France 3 Normandie


Les rues sont pavoisées, les bateaux sont fleuris. Mais derrière l'apparente légèreté, la bénédiction de la mer est d'abord une cérémonie religieuse empreinte de gravité. Depuis 1908, le cérémonial est immuable. L'évêque du diocèse embarque sur un chalutier. La flottille part en procession pour aller assister à la bénédiction, sur l'eau.
 
durée de la vidéo: 00 min 28
Port-en-Bessin : les fleurs de la bénédiction ©France 3 Normandie


À quelques jours de l'assomption, les marins prient pour les péris en mer. Ce samedi 11 août, Magali Bouchard est ainsi venu jeter une couronne de fleurs dans les flots à la mémoire de son frère Cédric mort le 29 octobre 2017. Il était marin à bord du Défi, un chalutier de Port-en-Bessin qui a fait naufrage à quelques kilomètres des côtes.

Reportage de Florent Turpin et Carole Lefrançois :
 

 
Magali honore la mémoire de son frère disparu en mer
Magali honore la mémoire de son frère disparu en mer © Florent Turpin / France 3 Normandie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie mer religion société tradition tourisme histoire sorties et loisirs