Cabourg (14) : La Villa du Temps Retrouvé rend hommage à Proust et à la Belle Epoque

A Cabourg, la Villa Bon Abri a changé d'habits. Restaurée, elle abrite désormais un musée dédié à la Belle Epoque racontée par Marcel Proust. Les meubles du Mobilier National voisinent avec des tableaux prêtés par des musées nationaux et régionaux. Petite visite avant l'ouverture prochaine.

15 avenue R.Poincarré à Cabourg , la Villa du Temps Retrouvé restaurée accueillera bientôt les visiteurs
15 avenue R.Poincarré à Cabourg , la Villa du Temps Retrouvé restaurée accueillera bientôt les visiteurs

Les fauteuils sont encore sous plastique. Les décorateurs sont à la manoeuvre pour installer une très belle commode en bois précieux dans un salon. La plaque de marbre, qui va la recouvrir, doit s'ajuster au millimètre. Elle pèse très lourd.

" Ce sont des meubles bourgeois du XIXeme siècle qui nous sont prêtés par le Mobilier National. Les visiteurs pourront s'asseoir, discuter et regarder les tableaux dans les salles à leur aise. " Jérôme Neutres, commissaire de l'exposition est comme un maitre de cérémonie. Il virevolte d'une pièce à l'autre, explique, commente, parle de Proust en spécialiste. 

"Nous ne serons pas un musée ordinaire ou l'on passe d'une oeuvre à l'autre comme sur un Power Point. Non, ici, il s'agit de s'imprêgner de l'ambiance de la Belle Epoque."

A l'intérieur de la Villa du Temps Retrouvé de Cabourg
A l'intérieur de la Villa du Temps Retrouvé de Cabourg

 

Les tapisseries des murs ont été crées spécialement pour la Villa sur des modéles anciens. Les tableaux sur les murs viennent des musées d'Orsay, Guimet, de la Bibliothèque Nationale de France mais aussi des musées régionaux de Rouen, Le Havre et Granville.  Ce sont des portraits ou de scènes de plages et de port. Leurs signatures sont plus ou moins connues.

" Il ne faut pas oublié qu'à la Belle Epoque, l'art décoratif est à son apogée. Les sujets sont légers, intimes, colorés. Les grands bourgeois, la classe aisée en villégiature sur la Côte Fleurie aime à se retrouver sur les murs des salons où l'on reçoit. A la Villa du Temps Retrouvé, nous avons beaucoup de portraits de personnalités des l'époque: Proust, bien sûr, vu par Paul Emile Blanche, mais aussi, Bergson, son ami ou des grandes dames qui ont inspiré l'oeuvre proustienne." explique Jérôme Neutres.

Dans ce décor, chargé d'objets d'époque, quelques petites surprises numériques attendent le visiteur : projection de film d'époque sur un mur, grammophone qui se déclenche tout seul.

Les futurs visiteurs pourront aussi s'immerger dans une salle 360 degrés. Ils déambuleront aux milieu des messieurs en frac et jacquettes, sans craindre les coups d'ombrelle des élégantes.

Enfin, au deuxième étage, une bibliothèque dans un bow window permettra au visiteur de se réapproprier l'oeuvre de Marcel Proust " A la recherche du temps perdu " dont les premiers feuillets ont été écrits au Grand Hôtel voisin. 

L'équipe de Là où ça Bouge a été accueilli par l'équipe de la Villa du Temps Retrouvé le 26 mars dernier en pleine installation 

" La Villa du Temps Retrouvé s'inscrit dans un parcours privilégié de la Côte Fleurie à la Belle Epoque" précise la Directrice du Musée, Roma Lambert. " Cabourg est un musée à ciel ouvet de cette période très particulière de notre histoire. Toute la Côte Fleurie parle de cette période."

" La Belle Epoque se situe à la fin du XIX eme siècle et se termine avec la Première Guerre Mondiale. C'est une période de progrès sociaux, techniques, d'euphorie où l'on veut croire à un monde moderne meilleur. C'est aussi une période festive qui marque le triomphe de la grande bourgeoisie d'affaires."

La Villa du Temps Retrouvé est désormais prête à accueillir son public, dès que cela sera possible. en espérant que ce sera un peu avant le 10 juillet date du 150ème anniversaire de Marcel Proust.

 

A la Recherche de Proust: Emission Spéciale sur France 3 Normandie, le Samedi 10 avril à 12h55

Pour célébrer le 150eme anniversaire de la naissance de Marcel Proust, la rédaction a installé ses caméras depuis Cabourg, ou "Balbec", un lieu imaginaire inspiré de la station balnéaire qui tient une place importante dans "À la recherche du temps perdu" de Marcel Proust. Cabourg était le lieu où l’écrivain séjournait tous les étés de 1907 à 1914. Un lieu intime et littéraire qui donne encore aujourd’hui un petit supplément d’âme à Cabourg, cette ville qui n’a jamais oublié l’homme de lettres.

A la recherche de Marcel Proust

Sur les traces de Marcel Proust, Aurélie Miséry se rendra dans différents lieux : 

Au cours de cette émission, Aurélie Miséry ira à la rencontre de : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature livres