• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La cruelle défaite de Caen, accablé par Bordeaux... et par le sort

© Stéphane Geufroi	PHOTOPQR/OUEST FRANCE
© Stéphane Geufroi PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Décidément, le destin s'acharne sur le Stade Malherbe. Après avoir vécu l'enfer fin 2014, puis 2 mois de rêve, voilà qu'une belle série s'achève à domicile, à la 92ème minute, sur pénalty...

Par Marc Sadouni

Réduit à dix dès la demi-heure de jeu, Caen a offert une très belle résistance à Bordeaux avant de céder (2-1) sur un pénalty dans les arrêts de jeu. Les Normands ont longtemps cru préserver leur série en cours de 6 victoires et un nul. Ils avaient réussi à égaliser en jouant à dix grâce à Sloan Privat.

Mais un pénalty - le 15e sifflé contre Caen cette saison- pour une main bien réelle de Dennis Appiah dans les arrêts de jeu du match a permis à Rolan d'inscrire un doublé et de donner trois points précieux à Bordeaux.

Avant cela, les Girondins, qui ont pourtant évolué en supériorité numérique pendant une heure et affiché une possession de balle hégémonique, avaient été très laborieux.

Le principal fait de jeu de la première mi-temps était l'exclusion directe justifiée de Lenny Nangis - très bon jusque là - à la demi-heure de jeu, pour un pied en avant juste sous le genou de Wahbi Khazri.

Diego Rolan concrétisait la mainmise des visiteurs sur le match en coupant au premier poteau un centre de Maurice-Belay (1-0, 69e).

Avec sa 14e place, ses cinq points d'avance sur la zone rouge et la force de caractère une nouvelle fois démontrée Caen peut garder confiance pour les dix derniers matches de la saison.

Le résumé du match, avec Thierry Cléon (
Images Bein Sports):
Intervenant:
Sloan Privat
Attaquant Stade Malherbe de Caen

Caen-Bordeaux 1-2, un coup du sort

La réaction de Patrice Garande

"C'est une grosse déception, surtout pour les joueurs qui ont encore montré des qualités incroyables, ils ont été fantastiques. Avec le fait de jouer à dix pendant une heure, je pense qu'on aurait mérité le partage des points.
Après, je n'ai pas oublié notre entame de match catastrophique à la fois sur le plan défensif, sur le plan offensif. Mais à partir de l'expulsion on s'est réorganisé et on a montré beaucoup de vertus de courage et de solidarité.

Sur le pénalty:

Je ne sais pas s'il y a main ou pas main, s'il y a pénalty ou pas, mais sur le banc on me dit que le penalty est sifflé à 2 minutes 10 (après la fin du temps réglementaire) alors qu'il y a 2 minutes d'arrêts de jeu.
Donc voilà, je suis juste allé voir l'arbitre parce que je ne sais pas si la psychologie fait partie de leur formation ou pas mais moi j'aurais jamais sifflé ça.
:07:41

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus