Cet article date de plus de 6 ans

Deux squats évacués par les forces de l'ordre ce mercredi matin à Caen

Une véritable opération anti-squats a eu lieu ce mercredi matin dans l'agglomération caennaise. 24 personnes dont des enfants ont été évacuées de force des logements qu'ils occupaient.
" C'est le résultat d'une longue procédure judiciaire ", c'est ainsi qu'un personnel de la préfecture explique les deux évacuations de squats de ce mercredi matin. Un premier logement rue Bevrelu à Caen qui abritait, illégalement, 20 personnes dont au moins trois enfants, "plutôt des adolescents " selon la préfecture, a été évacué dans le calme. Le mobilier a été récupéré par un camion pour être convoyé vers un garde-meubles. " Il s'agit de ressortissants étrangers" précise une source de la préfecture.

Une petite maison située rue de Caen à Ifs a aussi été saisie. Une famille de quatre roumains s'est retrouvée à la rue. Pour le père de famille, Marcu, et l'Assemblée Générale de lutte contre toutes les expulsions " Une barrière a été franchie car tout a été cassé " .

Cet ultime recours aux forces de l'ordre intervient alors que l'huissier de justice n'a pas réussi à obtenir la libération des logements. Des membres de la direction départementale de la cohésion étaient sur place pour "voir ce qu'il était possible de faire en matière de relogement".
En attendant, d'autres lieux de squats de la ville ont vu leurs occupants préparer leurs valises pour ne pas perdre leurs biens en cas de réquisition.

Un reportage de Franck Bodereau et Jean-Michel Guillaud 
Intervenants:
Marcu, squatteur
Patrick Arz,membre de l'Assemblée Générale de lutte contre toutes les expulsions
durée de la vidéo: 01 min 19
Evacuation de 2 squats

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers logement société police sécurité immigration