12 ans après la disparition du jeune Mathis, le mystère reste entier

C'était le 4 septembre 2011. Ce dimanche, le jeune Mathis ne rentre pas chez sa mère. Son père, Sylvain Jouanneau, qui en avait la garde ce week-end-là, ne le ramène pas. L'enfant âgé de huit ans disparaît. Douze ans après, son père est en prison, condamné en 2015, par la cour d'assises du Calvados à 20 ans de réclusion criminelle pour l'enlèvement et la séquestration de son fils. La justice continue de recherche Mathis, qui aurait aujourd'hui 20 ans.

C'est un triste anniversaire. Il y a 12 ans, le 4 septembre 2011, le jeune Mathis, huit ans, disparait avec son père, qui en avait la garde ce week-end-là, sans laisser de trace. Douze ans après, le mystère demeure entier. Qu'est devenu, l'enfant qui, aujourd'hui, aurait 20 ans ? Est-il encore en vie ? Son père, Sylvain Jouanneau, a été condamné en 2015, par la cour d'assises du Calvados, à 20 ans de réclusion criminelle pour l'enlèvement et la séquestration de son fils.

Interpellé en décembre 2011, dans le Gard, Sylvain Jouanneau, affirme, lors de son procès, que l'enfant est vivant, confié "à une organisation". 

Les recherches continuent 

Nathalie Barré, la maman du jeune Mathis, n'a jamais renoncé à retrouver son fils. En 2015, elle fait réaliser un portrait vieilli de l'enfant par une association américaine. Portrait qui sera diffusé dans 190 pays. Cinq ans plus tard, elle lance un nouvel avis de recherche, à l'occasion de la Journée internationale des enfants disparus. En septembre 2021, l'émission "Appel à témoins" sur M6 relance l'enquête. Des témoignages retiennent l'attention des policiers. Mathis aurait été vu à Avignon. Une piste qui ne donnera rien. Aujourd'hui une enquête pour meurtre en toujours en cours. Mathis aurait aujourd'hui 20 ans. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité