Plus de dix ans après la disparition de Mathis Jouanneau, près de Caen, trois nouveaux témoignages viennent relancer l'enquête dans le Vaucluse, du côté d'Avignon. Trois témoignages pris au sérieux qui se recoupent et en cours de vérification.

Après trois cents auditions, huit appels à témoins différents, dix ans d'enquête et un procès aux assises, les enquêteurs ont voulu se donner une nouvelle chance de retrouver Mathis Jouanneau. Et il y a peut-être du nouveau. Une piste prise au sérieux est "en cours de vérification", comme nous le confirme la procureure de Caen, Amélie Cladière.

Ainsi en septembre dernier, le ministère de l'Intérieur et le ministère de la Justice profitent d'une nouvelle émission lancée sur M6, nommée "Appel à Témoins". Parmi toutes les disparitions non élucidées en France, ils retiennent, l'histoire de Mathis. Celle-ci a été traitée en direct le 29 septembre 2021.

C'était donc il y a trois mois. Il n'y a pas eu de révélations ce jour-là. Mais un  rebondissement inattendu a été annoncé en direct dans l'émission ce 31 janvier 2022, soit quatre mois après. 

Trois témoignages qui se recoupent

Lors de cette émission diffusée en direct et en prime time, des dizaines d'appels sont parvenus aux quatre gendarmes et quatre policiers installés sur le plateau. Un dispositif très encadré dans le cadre d'un partenariat contrôlé. Par la suite, les enquêteurs ont continué à communiquer sur le moyen de les joindre, via les réseaux sociaux, comme nous le montre le tweet ci-dessous.

Résultat, plusieurs dizaines de témoignages se sont montrés "dignes d'intérêt" pour les services de recherche. Il faut du temps, plusieurs semaines , voire plusieurs mois pour auditionner, vérifier, recouper, 

Mais ce 31 janvier 2022, quatre mois après l'émission, M6 annonçait donc en direct dans son nouveau numéro d'"Appel à Témoins", qu'une piste sérieuse s'ouvre dans le dossier Mathis Jouanneau. 

Au lendemain de cette émission grand public, ce 1er février 2022, l'information donnée par M6 est donc confirmée par la procureure de la République de Caen.

Sans dévoiler l'instruction, elle confirme qu'il y a bien dans l'ensemble des témoignages reçus, trois personnes qui ont été entendues officiellement. Des témoins qui ne se connaissent pas et qui affirment avoir vu à Avignon un jeune homme sans domicile fixe, ressemblant étrangement à Mathis, sur le portrait vieilli réalisé aux Etats-Unis et diffusé partout depuis 2015.

Il existe bien trois témoignages distincts qui se recoupent. Trois personnes qui disent avoir croisé à Avignon un jeune homme sans domicile fixe ressemblant au portrait de Mathis vieilli

Amélie Cladière, procureure de la République de Caen

Un rebondissement  inattendu, d'abord pour les proches du petit Mathis et notamment la maman, Nathalie Barré. Elle préfère ne pas réagir et garde pour le moment le recul nécessaire. Depuis 10 ans, elle se bat sans relâche pour retrouver son fils.    

Avignon, une piste crédible ? 

Le sud de la France (et particulièrement le Vaucluse) sont des zones identifiées dans l'Affaire Mathis. Avignon est tout de suite une piste crédible à envisager alors que le papa, Sylvain Jouanneau a été arrêté dans sa grande banlieue, à Villeneuve-Lès-Avignon, après trois mois de cavale, le 9 décembre 2011.

Sylvain Jouanneau le jour de son arrestation est seul. Condamné, en 2015, à 20 ans de réclusion criminelle pour enlèvement et séquestration, il a toujours maintenu avoir confié Mathis "à des personnes de confiance", même pendant son procès. Il a, par ailleurs, toujours contesté avoir fait du mal à son fils, notamment dans des courriers envoyés à France 3 Normandie et à son journaliste Franck Bodereau.

Cependant, il faut aussi rappeler que Sylvain Jouanneau a toujours été vu "sans son fils à ses côtés" et notamment par les différents témoins qui ont permis de le retrouver en 2011. 

Il n'y a jamais eu de trace de l'enfant auprès de lui, après ce week-end de septembre 2011, où il le récupère pour la première fois après avoir été privé de son droit de visite et d'hébergement. 

L’homme, de 37 ans à l’époque, a récupéré son fils à l’école le vendredi soir avant de rendre visite à ses parents non loin de Caen et de prendre la route. C’est donc, à Rosel, dans le Calvados que Mathis a été vu la dernière fois, le 2 septembre 2011 vers 20h.


Parallèlement aux recherches en cours sur ces derniers témoignages d'Avignon, une information judicaire est toujours ouverte pour homicide contre X. Et les enquêteurs recherchent un corps. Aujourd'hui Mathis aurait 18 ans.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité