194 km/h au lieu de 110, les excès de vitesse se multiplient en Normandie, les retraits de permis aussi

194 km/h au lieu de 110 ou 127 km/h au lieu de 70, en Normandie, les contrôles de gendarmerie et de police vont se multiplier. / © DR
194 km/h au lieu de 110 ou 127 km/h au lieu de 70, en Normandie, les contrôles de gendarmerie et de police vont se multiplier. / © DR

Le phénomène se vérifie dans toute la région. Dans le Calvados, la proportion des excès de vitesse a augmenté de 38% occasionnant le retrait de 25 permis en trois jours. Même constat dans la Manche et en Seine-Maritime, où les gendarmes sortent le carton rouge et appellent à la prudence.

Par Pauline Latrouitte

Depuis le confinement, des automobilistes ont tendance à confondre route désertée et circuit de vitesse. Certains se défoulent et appuient sur le champignon, en pensant à tort ne pas être arrêtés. Or, ce petit record personnel risque de les conduire devant le tribunal, ou dans le pire des cas à l'hôpital.


Une augmentation des excès de vitesse constatée dans plusieurs départements

 
  • Dans le Calvados 
Le week-end de Pâques n'a pas fait que des heureux. En trois jours, 25 permis ont été retirés à cause de la vitesse. "Même si on constate une baisse générale des infractions, la proportion des excès de vitesse, elle, a considérablement augmenté passant de 12 à 38%", nous explique la Préfecture.

Le 12 avril, par exemple, les gendarmes ont contrôlé sur la RN158 un conducteur à 194 km/h au lieu de 110 km/h, qui présentait un taux d'alcoolémie. Son permis lui a été confisqué.

 

  
  • Dans la Manche 
Jeudi dernier, le 16 avril, le peloton d'autoroute d'Avranches a arrêté le conducteur d'une audi A4, qui circulait à 169 km/h au lieu des 110 km/h maximum autorisés. Son permis lui a été retiré en vue d'une suspension administrative.

Le lendemain, leurs collègues de Saint-Lô ont intercepté trois véhicules sur la route départementale entre Coutances et Saint-Lô, qui roulaient à une vitesse excédant de +30 à +40 km/h la vitesse maximale autorisée.


Dans la Manche, 59 permis ont été suspendus depuis le confinement, alors que le trafic a baissé de 80%
Préfecture de la Manche

 
 
  • En Seine-Maritime
Depuis le confinement, le 17 mars, la Seine-Maritime a constaté 11 excès supérieurs de 50 km/h à la vitesse autorisée, alors que d'habitude les gendarmes en enregistrent moins de cinq par mois. 

Rien qu'hier matin, le 18 avril, quatre automobilistes ont été arrêtés. Trois d'entre eux ont perdu entre deux et trois points avec une amende de 135 euros.

Le quatrième, un taxi roulait à 150 km/h au lieu de 80 km/h. Son permis lui a été retiré immédiatement et son véhicule placé en fourrière, raconte non sans humour le post facebook de la gendarmerie.
 


Des moyens de contrôles renforcés

Les autorités n'ont pas tardé à réagir et indiquent très clairement sur leurs réseaux sociaux qu'ils vont multiplier les contrôles. La Seine-Maritime, par exemple, ressort ses voitures radars et fait même appel à une société privée."C'est un système qui fonctionne", note Hélène Debiève, la directrice de cabinet de la préfecture de la Manche, tout en précisant :

Il ne faut pas penser que les forces de l'ordre ne font que des contrôles de dérogation, liés au confinement. Depuis le début, policiers et gendarmes restent également mobilisés sur la sécurité routière.
 

Les contrôles routiers se multiplient dans la Manche / © Gendarmerie de la Manche
Les contrôles routiers se multiplient dans la Manche / © Gendarmerie de la Manche

Les automobilistes, qui pensaient rouler vite en tout impunité, devront se montrer plus prudents. "Les conducteurs peuvent perdre la vie ou causer la mort de quelqu'un. Il ne faut pas perdre ça de vue.

Quand nous observons dans la Manche que la mortalité ne faiblit pas, alors que le trafic, lui, a diminué de 80%, on s'interroge. Trois personnes sont décédées sur la route depuis le confinement"


Dans ce département, sur sept accidents mortels, recensés depuis janvier, cinq étaient liés à la vitesse. C'est le premier facteur de mortalité sur la route.

Sur le même sujet

Les + Lus