• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

En 2012, la polémique Orelsan bouge encore

© photo Afp / Bertrand Langlois
© photo Afp / Bertrand Langlois

Le président de région de La Réunion retire la subvention promise au festival qui a programmé le rappeur.

Par Pierre-Marie Puaud

Le chanteur caennais, qui vient de remporter deux victoires de la musique, doit être l'une des têtes d'affiche de Sakifo, le plus gros festival de la Réunion. Mais ce choix de programmation n'est pas du goût de Didier Robert. Le président UMP de la région a décidé de rejeter la demande de subvention de 150 000 euros des organisateurs du spectacle.

Didier Robert n'entend pas cautionner la présence d'Orelsan qu'il accuse d'appeler "à la haine, au viol, à la pédophilie". L'élu s'est même offert des encarts publicitaires dans la presse locale pour préciser sa pensée : "Quelle serait notre attitude face à des personnes prônant aujourd'hui l'extermination des juifs, des musulmans, des catholiques, des orthodoxes, des tamouls et des autres ?" s'interroge-t-il sans nuance. "J'ai été élu pour défendre des valeurs. Ces valeurs sont celles de la famille, de la tolérance et du vivre ensemble".

Sur son compte Twitter , Orelsan commente l'affaire, en moins de 140 caractères : "Bientôt ils vont supprimer les APL de ceux qui achètent mon disque". En Basse-Normandie, le président socialiste de la région apporte son soutien au rappeur. Sur son blog, Laurent Beauvais indique avoir écrit à son collègue élu de La Réunion pour dire son étonnement devant un tel "ostracisme".

Le rappeur avait déjà été l'objet d'une polémique en 2009 lorsqu'avait ressurgi une ancienne chanson publiée autrefois sur internet. Ce titre pour le moi
ns explicite, "Sale p..." lui avait valu d'être interdit de scène dans plusieurs festivals. Depuis, Orelsan n'a cessé de tourner dans toutes les villes de France. Il a sorti un nouvel album à l'automne 2011, et les Victoires de la Musique lui ont attribué deux trophées. Cette année, il est à l'affiche de plusieurs grands festival d'été. Orelsan se produira entre autre, à Hérouville Saint-Clair sur la scène de Beauregard le samedi 7 juillet aux côtés notamment de Gossip et Jean-Louis Aubert.

Le regard d'Orelsan sur notre époque : Plus rien ne m'étonne
 

En 2012, la polémique Orelsan bouge encore

OrelSan - Plus rien ne m'Étonne par 3emebureau

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus