Alexis Beka Beka signe au Lokomotiv de Moscou : l'un des plus gros transferts du Stade Malherbe de Caen

Publié le
Écrit par CM
Alexis Beka Beka sous les couleurs du Stade Malherbe de Caen, son club formateur.
Alexis Beka Beka sous les couleurs du Stade Malherbe de Caen, son club formateur. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Le défenseur de 20 a été formé au Stade Malherbe de Caen et a participé aux jeux olympiques de Tokyo avec l'équipe de France. Il vient de s'engager pour cinq ans avec le Lokomotiv de Moscou. Une belle opération financière pour le club normand.

C'est une page importante de son histoire qui se tourne aujourd'hui pour le jeune défenseur Alexis Beka Beka. Arrivé dans l'agglomération caennaise à l'âge de 4 ans, il s'est très vite fait remarquer sur les terrains de football de la région, d'abord au sein du club de Verson où il signe sa première licence à l'âge de six ans avant d'intégrer, un an plus tard, le Stade Malherbe de Caen, un club dont il va gravir les échelons et intégré le centre de formation jusqu'à signer son premier contrat professionnel en juin 2020. Après 13 ans passé dans l'ex capitale de la Basse-Normandie, le voilà en partance pour la Russie.

Le transfert était déja dans les tuyaux depuis plusieurs jours. Le jeune défenseur est arrivé à Moscou dès ce weekend où il a passé sa visite médicale et assisté au match de sa nouvelle équipe dimanche soir face à Krasnodar. Ce n'est que ce lundi 23 août, en début de soirée, que le Lokomotiv de Moscou, club de première division russe et qualifié cette saison pour la ligue Europa, a officialisé l'arrivée d'Alexis Beka Beka. Le désormais ancien Malherbiste s'engage pour cinq ans.

En passant de la ligue 2 à la ligue Europa, Alexis Beka Beka donne un sérieux coup d'accélérateur à sa carrière, après seulement 30 matchs en deuxième division et 14 mois chez les pros. Si le Stade Malherbe de Caen voit une pépite partir, il n'est pas pour autant perdant dans cette affaire. Cet été, il n'avait pas hésité à libérer son jeune défenseur pour participer aux Jeux Olympiques de Tokyo avec l'équipe de France, une opportunité d'exposition à l'international. 

Le transfert est estimé à 6 millions d'euros sans compter un million d'euros de bonus, des chiffres annoncés dès samedi dernier au micro de nos confrères de France Bleu Normandie par Olivier Pickeu. "On m'a dit que le plus gros transfert sec hors bonus était celui de N'Golo Kanté pour huit millions donc je suis ravi pour notre club et pour ses finances", se félicitait le président du Stade Malherbe de Caen. Le transfert d'Alexis Beka Beka constitue donc l'un des plus importants de l'histoire du club (avec celui de N'Golo Kanté donc mais aussi ceux d'Andy Delort et Youssef El-Arabi). Et apparaît providentiel pour un club normand en pleine reconstruction sportive...et financière. De quoi satisfaire aux exigences de la DNCG, le gendarme financier du foot français.

Cette manne financière pourrait aussi avoir des effets à long terme, selon l'évolution de la carrière d'Alexis Beka Beka. Outre le montant du trasfert, un pourcentage de plus de 10% à la revente aurait été négocié. Par le passé, le Stade Malherbe de Caen avait ainsi bénéficié financièrement  du transfert de Thomas Lemar de Monaco à l'Atletico Madrid, un joueur formé par le club normand. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.