Alizé Cornet rejoint Anett Kontaveit en finale, Jules Marie se retrouve face à Lucas Pouille en quart de finale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Loeiza Larvor

La septième édition de l'Open de tennis de Caen se tient au Zenith jusqu'à vendredi. Alizé Cornet, première française au classement sera face à la 7e mondiale, Anett Kontaveit, en finale ce mercredi 15 décembre. Le Caennais, Jules Marie, sera en quart de finale à 17 h 30 face à Lucas Pouille.

L'Open de Caen est le premier tournoi de tennis amateur en France. Une victoire ne permet pas de remporter des points pour le classement de l'ATP ou du WTA, mais il permet de se mettre en jambe avant l'Open d'Australie qui se tiendra du 17 au 30 janvier 2022 à Melbourne. 

C'est la raison de la venue de la septième au classement mondial féminin. Anett Kontaveit a d'ores et déjà remporté cinq titres sur le circuit WTA (l'équivalent féminin de l'ATP, le circuit mondial rassemblant les plus grandes compétitions).

L'Estonienne affrontera la première française, Alizé Cornet ce mercredi en début de soirée au Zénith. "Je viens de commencer ma saison, je récupère de l'année dernière, donc ce tournoi me permet de voir où sont mes points faibles et de les travailler", explique Anett Kontaveit.

"Que la meilleure gagne"

Alizé Cornet, 60e au classement mondial, réalise jusqu'à présent une belle compétition, éliminant sans trop de difficulté ses adversaires. "Si j'arrive à garder ce niveau de jeu ce sera bien. Après c'est sûr, Anett joue plus vite, elle est très agressive, il faudra que je mette la barre un peu plus haute, analyse Alizé Cornet à l'issue de son match face à Manon Garcia. Que la meilleure gagne". 

Jules Marie ambitionne une finale

Chez les hommes, le local du tournoi Jules Marie file en quart de finale. Le Caennais sera opposé à l'ancien Top 10 mondial, Lucas Pouille. Déjà en 2019, Jules Marie avait réalisé une belle performance, se hissant jusqu'en finale face à Jo-Wilfried Tsonga.

"J'ai peu de souvenir, c'était comme si j'étais dans un monde parallèle. C'était que du bonheur il y a deux ans, j'ai envie de revivre ça", confie l'athlète. Le rendez-vous est donné ce mercredi 15 décembre à 17 h 30.