• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L'ancien directeur Joël Martinez devra rembourser plus de 355 000 euros au CHU après des années de procédures

(2016) Joël Martinez à son arrivée au tribunal correctionnel de Caen
(2016) Joël Martinez à son arrivée au tribunal correctionnel de Caen

C'est la fin du long feuilleton judiciaire qui aura duré près de dix ans. L'ex directeur du CHU de Caen, Joël Martinez, avait rénové a grands frais sa maison de fonction et est condamné pour abus de confiance. Tous les recours sont épuisés. Il devra rembourser plus de 355 000 euros à l'hôpital.

Par Alexandra Huctin

Il aura épuisé tous les recours jusqu'à la cour de cassation qui vient de statuer 22 mois après l'appel, et qui maintient la condamnation, déboutant Joël Martinez de son ultime tentative d'effacer l'ardoise. 
Déjà la cour d'appel avait été plus clémente que la première instance. Cette fois la peine de prison avec sursis est maintenue à deux ans (36 mois dont 18 ferme en première instance).
Seul le montant de la somme à verser au CHU en dédommagement est modifié : de plus de 370 000 euros, le montant est ramené en cassation à 355 000 euros.
 
Joël Martinez est donc définitivement condamné pour les travaux démesurés effectués dans sa maison de fonction qui a, depuis, été détruite. L'épilogue d'un long dossier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus