Baisse des APL: un vent de fronde souffle chez les bailleurs sociaux et les locataires de Caen

Caen-la-Mer Habitat loge un quart de la population de l'agglomération
Caen-la-Mer Habitat loge un quart de la population de l'agglomération

La baisse des APL pourrait s'appliquer au parc HLM l'an prochain. Les bailleurs sociaux et les locataires dénoncent une dégradation des conditions de vie des habitants. Un collectif vient de smonter à Caen.

Par CM et CB

La baisse de 5 euros des APL (l'Aide Personnalisée au Logement) dans le parc privé avait déjà suscité quelques remous cet été. Mais une nouvelle baisse se profile cette fois-ci dans le parc HLM et suscite de l'inquiétude et de la colère chez les bailleurs sociaux et les associations de locataires. Cette mesure, annoncée mi-septembre par le Premier minsitre sur France 2, figure dans la loi de finances 2018.  Cette baisse pourrait aller jusqu'à 60 euros et serait compensée, selon le gouvernement par une baisse des loyers.

Mais pour les bailleurs HLM, la baisse des loyers équivaut à une baisse de ressources. L'office HLM de Caen, Caen-la-Mer Habitat, a ainsi prévu une perte de 150 à 170 millions d'euros sur les huit prochaines années. Soit la moitié de son plan de rénovation urbaine. "C'est un patrimoine qui a 40 ans d'ancienneté en moyenne et qui aconstament besoin qu'on le réhabilite", plaide Valérie Mespoulhès, directrice Générale de Caen La mer Habitat. Si la mesure est définitivement actée, l'office HLM devra "faire des choix".

Les locataires en ont bien conscience. "Il y aura des répercussions, c'est automatique", affirme Bruno Ragot, porte-parole des associations de locataires CSF, CLCV, CNL, "Le budget de Caen-la-Mer Habitat, ce sont les loyers. Une partie du loyer sert à faire les rénovations. si Caen-la-Mer Habitat doit ouvrir une nouvelle ligne pour rembourser les baisses d'APL, automatiquement c'est de l'argent de moins pour la rénovation et les autres projets".

Bailleurs sociaux et associations de locataires viennent de constituer un collectif "Vive l'APL". Il appelle à un rassemblement ce samedi à Caen à 15 heures.


Reportage de Catherine Berra et Thierry Cléon
Intervenants:
- Valérie Mespoulhès, directrice Générale de Caen La mer Habitat
- Bruno Ragot, porte-parole des associations de locataires CSF, CLCV, CNL

Baisse des APL: un vent de fronde souffle chez les bailleurs sociaux et les locataires de Caen
 

Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne