• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : Isabelle Desesquelles remporte le prix Femina des lycéens

Prix Femina des lycéens 2018 / © F3 Normandie
Prix Femina des lycéens 2018 / © F3 Normandie

C'est à la bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen que se sont réunis, ce mercredi 5 décembre, les élèves de l'académie pour annoncer le lauréat du prix Femina des lycéens. Un prix remporté cette année par Isabelle Desesquelles pour son roman "Je voudrais que la nuit me prenne"

Par AFP/L.A.

Début novembre, le prix Femina a été attribué à Philippe Lançon pour son ouvrage "le lambeau". Ce mercredi 5 décembre, c'est le prix Fémina des lycéens qui a été décerné. Un prix pour lequel 14 établissements normands ont été mobilisés. Les jeunes normands membres du jury ont opéré leur sélection à partir de 10 livres qu'ils avaient à lire... 
 

Le Femina des lycéens décerné par des jeunes normands

Cette année, c'est l'écrivain Isabelle Desesquelles qui remporte le prix Femina des lycéens pour "Je voudrais que la nuit me prenne" (aux éditions Belfond), un récit intimiste qui mêle enfance et maturité.

Nous avons décidé d'élire "Je voudrais que la nuit me prenne" vainqueur du prix Femina des lycéens 2018", annonce Candice Picard, élève en première L au lycée La Providence à Rouen, lors d'une cérémonie à la bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen

Candice Picard fait partie du jury de quatorze élèves (trois garçons, onze filles) qui représentait treize lycées normands et un lycée de l'académie de Lille. Au total, ce sont près de 450 élèves qui ont participé à cette troisième édition du Prix Femina des lycéens.

"Ce livre évoque la mort, le deuil qui sont des sujets dramatiques mais avec ici beaucoup de douceur et de poésie", a ajouté Emma Le Louër, élève en première L au lycée Jean-François Millet de Cherbourg-en-Cotentin, une autre des 14 membres du jury.

 "Cela me rend très très fière. On ne triche pas avec les jeunes gens, avec les lecteurs qu'ils sont. J'essaye de mener ma vie sans tricher surtout quand j'écris", a réagi par téléphone durant la cérémonie Isabelle Desesquelles.

  
Reportage : R.Mauger, M.Guigne
 

Le prix Femina des lycéens

La création du Femina des lycéens, développé en collaboration avec des libraires indépendants, s'inscrit dans le sillage du succès du Goncourt des lycéens qui, avec 443 000 exemplaires de livres vendus en moyenne soit davantage que le Goncourt lui-même, s'est bâti en trente ans une solide réputation.
   

Sur le même sujet

Les nouveaux locaux d'Emmaüs à Lillebonne

Les + Lus