• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un Caennais aux championnats du monde ... Pokémon !

© Thomas Gravouille
© Thomas Gravouille

Il s'appelle Thomas Gravouille, vient du Calvados et représentera la France lors des championnats du monde Pokémon aux États-Unis, du 24 au 26 août 2018.

Par Maxime Dewilder

Haricot annonce son départ pour les championnats du monde

Qui ne connaît pas l'univers de Pokémon ? Ces petites créatures virtuelles que l'on peut combattre, attraper ou dresser dans le jeu vidéo du même nom. Lancé en 1996 au Japon, en 1998 en Occident, le jeu de rôle prend vite une place d'incontournable pour les joueurs. Avec le développement croissant du sport électronique (e-sport en anglais), tous les ingrédients étaient réunis pour créer les championnats du monde de Pokémon.

Au milieu de cet engouement planétaire, un Caennais commence à se faire un nom dans le monde de la compétition Pokémon. Thomas Gravouille, mieux connu sous son pseudonyme Haricot, représentera, avec 7 autres tricolores, la France aux championnats du monde : "On a explosé le record, il n'y a jamais eu autant de Français aux championnats du monde", s'enjoue le dresseur. Cette année, la compétition a lieu à Nashville, dans le Tennessee, aux États-Unis.

"Pokémon, c'est la compétition"

À 23 ans, ce normand a étudié à Caen, en STAPS puis en langues étrangères, avant de se consacrer pleinement à sa passion : les Pokémons. Sur sa chaîne YouTube, HaricotTV, il n'est pas rare de voir le château en arrière-plan ou les pavés du centre-ville.

Aujourd'hui, Haricot a laissé derrière lui le jeu de son enfance : "Je ne joue plus comme quand j'ai découvert le jeu. Pour moi, Pokémon, c'est la compétition maintenant". Et même plus que la compétition puisque Thomas Gravouille veut faire de sa chaîne YouTube son activité principale, il s'y consacre "plus qu'à temps plein".

Combats de cartes et virtuels

Le championnat du monde réunit plusieurs disciplines autour de l'univers Pokémon. Des joueurs du monde entier s'affronteront avec leurs cartes Pokémons tandis que d'autres, comme Haricot, combattront sur Nintendo 3DS avec les versions Pokémon ultra-soleil et ultra-lune.

A lire aussi

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus